Des militaires prêtant main-forte aux CHSLD ont testé positif à la COVID-19

OTTAWA | Quatre membres des Forces armées canadiennes (FAC) qui prêtent main-forte à des CHSLD du Québec ont contracté la COVID-19, a indiqué vendredi le ministère de la Défense nationale. 


• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de coronavirus  

«Les femmes et les hommes de nos forces armées ont toujours été prêts à prendre des risques pour protéger les Canadiens, ont toujours été là pour servir dans des moments difficiles, dans des situations épouvantables», a commenté le premier ministre Justin Trudeau durant son point de presse quasi quotidien. 

Il a du même souffle soutenu que son gouvernement allait prendre les «actions nécessaires» pour limiter la multiplication de cas au sein des FAC. 

«Nous allons nous assurer qu’on continue et qu’on renforce les mesures pour [faire en sorte] que nos forces armées demeurent en sécurité autant que possible», a ajouté M. Trudeau. 

Ils sont environ 1000 militaires qui prêtent main-forte dans 25 CHSLD du Grand Montréal, en plus de 350 qui assurent un soutien logistique. Le déploiement s’étend jusqu’au 12 juin. 

Selon ce qu’ont dit des représentants du gouvernement au cours des dernières semaines, les membres des FAC ne se déplacent pas d’un CHSLD à un autre et chaque militaire n’est affecté qu’à un seul établissement. 

Or, le ministère de la Défense a ouvert la porte à un déplacement des effectifs d’un centre de soins de longue durée à un autre, vendredi. 

«S’il advient que les autorités provinciales demandent à des membres des FAC déployés dans un [centre] d’être transféré à un autre établissement aux besoins plus pressants, ces militaires feront d’abord l’objet d’un examen pour vérifier leur état de santé, et toutes les mesures sanitaires personnelles seront appliquées à la lettre», est-il écrit dans un communiqué. 

En entrevue au microphone de l’animateur Paul Arcand, au 98,5 FM, le brigadier général Gervais Carpentier a assuré que les soldats avaient été bien préparés avant d’être déployés. 

«Il y a eu de la préparation et de l’entraînement, comment porter l’équipement de protection individuelle, comprendre bien les procédures, des vérifications de notre personnel avant de partir. Ensuite de ça, il y a eu de l’entraînement du ministère de la Santé et des Services sociaux et de la Croix-Rouge à Montréal», a-t-il énuméré. 

Il a précisé qu’une quarantaine de militaires sont envoyés dans chaque CHSLD et que leurs tâches peuvent varier entre épauler le personnel soignant et aider les patients à s’alimenter et à se laver. 

«Nos membres sont tous très fiers, c’est une mission unique, c’est certain. On est des Québécois et des Québécoises et on est super contents […] d’aller assister nos concitoyens et concitoyennes», a dit le brigadier général.

The post Des militaires prêtant main-forte aux CHSLD ont testé positif à la COVID-19 appeared first on Haiti24.


Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.