Football – Ligue 1 – 57 ans après, Reims retrouve la Coupe d’Europe

C’était inespéré. Il aura donc fallu une saison amputée d’une dizaine de journées, un classement calculé au nombre de points par match et la victoire de Paris dans les deux coupes nationales pour voir le stade de Reims retrouver la coupe d’Europe, près de 60 ans après sa dernière participation (C1 en 1962-1963). Sixième de Ligue 1, les Champenois auront, comme souvent ces dernières années, profité de leurs excellents résultats contre les cadors (victoire à Paris, Marseille ou Rennes) pour se parer de la tenue d’invité surprise au deuxième tour de qualification de la Ligue Europa. Le fruit d’un travail de longue haleine du président Jean-Pierre Caillot sur la restructuration de tout un club depuis son arrivée en 2004, d’une mise en place tactique ultra rigoureuse de son entraîneur David Guion, et d’une cellule de recrutement qui a multiplié les bons coups dernièrement, misant sur des joueurs d’Europe du Nord et de l’Est totalement inconnus en France.


«Un grand club ne meurt jamais. Reims est fière de son club et toute la ville sera derrière son équipe pour son retour sur l’échiquier européen.» 

Arnaud Robinet

«57 ans d’attente ! Le Stade de Reims retrouve l’Europe ! Quel bonheur, se réjouit auprès du Figaro le maire de Reims Arnaud Robinet. C’est une superbe récompense après une magnifique saison. Un grand club ne meurt jamais. Reims est fière de son club et toute la ville sera derrière son équipe pour son retour sur l’échiquier européen.» Au stade Auguste Delaune de Reims, avant d’entrer sur la pelouse, les joueurs passent sous un auvent marqué «Institution de football». Il faut dire qu’en champagne, le foot a longtemps été roi, avant de sombrer dans les limbes de la sixième division française en 1991. Finaliste de la Ligue des champions en 1956 et 1959, 6 fois champion de France, le club de Just Fontaine et Carlos Bianchi s’était construit sa légende autour de ces grands noms du foot et d’épopées fantastiques. Depuis une vingtaine d’années, il avait donc dû remonter cinq divisions avant d’atterrir cette saison à la sixième place de Ligue 1.

Pour décrocher ce classement, le stade de Reims a pu compter sur la révélation Axel Disasi, jeune défenseur central de tout juste 22 ans qui devrait partir cet été pour environ 15 millions d’euros, mais aussi sur son gardien serbe Predrag Rajković, arrivé du Maccabi Tel-Aviv il y a un an et numéro 1 à son poste aux notes de L’Equipe cette saison. Ce fut aussi la saison de la confirmation en défense centrale pour le Marocain Yunis Abdelhamid, un dur sur l’homme qui a su compenser son âge (32 ans) par un placement toujours impeccable. Buteur 3 fois, il restera l’un des pionniers de l’équipe pour les deux années à venir, son contrat ayant été prolongé. L’éclosion au plus haut niveau de Moreto Cassamá, le jeune et menu Bissaoguinéen de 22 ans, très fine plaque tournante au milieu de terrain, a également été remarquée. Tout comme les 7 buts de l’avant-centre Boulaye Dia qui disposera d’un bon de sortie cet été.  

S’appuyer sur un jeu rugueux

Pour la saison à venir, le stade de Reims devrait pouvoir compter sur l’ailier kosovar Arbër Zeneli, qui avait fait une arrivée fracassante en ligue 1 en janvier 2019 avant sa rupture des ligaments croisés en juin. Idoines également, les arrivées en janvier et juillet 2020 du Néerlandais Kaj Sierhuis, très habile dans ses déviations en une touche, et de Valon Berisha, recruté à la Lazio et présenté comme un «top player» par le club. En 4-3-3 ou en 4-2-3-1, David Guion devrait continuer cette année à proposer un bloc équipe ultra compact, un jeu rugueux, robuste, fait de récupération dans les 30 mètres et de projection rapide. Pas forcément le plus romantique qui soit, il faut le reconnaître, mais drôlement efficace. Et quoiqu’il arrive, la coupe d’Europe est de retour à Reims, 57 ans après !

Par Louis Heidsieck

A lire aussi

The post Football – Ligue 1 – 57 ans après, Reims retrouve la Coupe d’Europe appeared first on Haiti24.


Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.