PARASOL exige la démission de Joseph Jouthe

Le parti politique PARASOL exige la démission de Joseph Jouthe pour avoir souillé, selon lui, l’Etat haïtien.

L’enregistrement audio du Premier ministre Joseph Jouthe en circulation depuis plusieurs jours sur la plateforme Whatsapp continue de susciter des remous dans le milieu politique haïtien. Dans une note de presse publiée le mercredi 13 mai, la structure politique dénommée “Patriyòt Rasanble pou Sove Lakay, PARASOL” condamne ce qu’il appelle l’attitude impudique du chef du gouvernement à l’égard du peuple haïtien.


Dans ce texte, le Directoire National du Parti Politique PARASOL présidé par Yvon Bonhomme, s’est dit outrager par les déclarations publiques révoltantes prononcées par le Premier Ministre Joseph Jouthe.

PARASOL, en conformité avec sa ligne de conduite politique qui prône la droiture, le respect d’autrui et la Justice pour tous, demande, la démission immédiate du Premier Ministre, qui n’est plus digne d’être le Chef du Gouvernement de notre Chère Haïti.

“Nous avions signalé depuis un certain temps les dérives de ce gouvernement, orchestrées par ce Premier Ministre, mais notre voix, qui est aussi celle des Personnes handicapées, celle des madan-sara, celle de nos artisans et des plus démunis et vulnérables du pays, a été ignorée. Monsieur Joseph Jouthe n’a pas seulement souillé l’Etat haïtien, mais aussi toute la Nation haïtienne, par ses propos orduriers et le Parti Politique PARASOL condamne avec véhémence cet acte d’apatridie”,écrit le parti.

Pour en finir avec Jouthe, “Patriyòt Rasanble pou Sove Lakay (PARASOL) n’est pas allé par quatre chemins. Il exige que le président de la République se débarrasse du premier ministre.

“Le Président Jovenel Moïse a le devoir et l’obligation de demander au Premier Ministre sa démission sinon, comment pourrait-il demander l’appui des masses défavorisées, si celles-ci ont été bafouées par l’arrogance et le mépris du Chef du Gouvernement ?”,se demande-t-il.

À lire auss: Le gouvernement annonce des mesures pour prévenir l’aggravation de l’insécurité alimentaire


Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.