Sans un dossier solide, Trump s’en prend à Obama sur Twitter

Trump s’en prend à Obama sur Twitter pour avoir critiqué sa gestion de la covid-19.

Peu de temps après la sortie de Barack Obama pour critiquer la gestion calamiteuse de l’administration Trump de la crise provoquée par la pandémie du Coronavirus qui a déjà fait plus de 82 mille morts aux États-Unis, Donald Trump évoque depuis un retentissant « OBAMAGATE » sur Twitter sur lequel il n’a cependant fourni aucun élément probant. « Votez » a répondu Barack Obama jeudi aux attaques de Donald Trump. Un message qui a reçu plus de 1 million de mention “j’aime”.


Le 13 mai, l’actuel président américain est allé jusqu’à demander l’uverture d’une enquête sur l’ancien président. « Si j’étais un sénateur ou élu de la Chambre, la première personne que j’appellerais pour témoigner dans ce qui est, de loin, le plus grand scandale de l’histoire des É.-U. serait l’ancien président Obama. Il savait tout », a-t-il tweeté, appelant le sénateur républicain Lindsey Graham, l’un de ses proches, à passer à l’action.

Cette formule choc OBAMAGATE référence au scandale du Watergate qui a poussé Richard Nixon à la démission en 1974. Interrogé lors d’une conférence de presse sur ce mystérieux crime dont son prédécesseur se serait rendu coupable, Donald Trump n’a pas été tranchant comme à son habitude mais assez évasif : « Vous savez de quel crime il s’agit. Ce crime est évident pour tout le monde. »

Les élus républicains au congrès ne veulent pas le suivre. A l’instar de Lindsey Graham, président de la commission judiciaire de la Chambre haute qui a questionné l’opportunité d’une telle enquête sur Barack Obama qui reste populaire dans l’opinion publique américaine. Plus que Trump d’ailleurs.

A lire aussi : Pour Barack Obama, la gestion du Covid-19 par Trump est un “désastre absolu”


Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.