Tentative de déblayage – Arcahaie : une église contrainte de fermer ses portes en plein culte

Tentative de déblayage de la route nationale #1 au niveau de Carrefour Poy par la PNH : l’Église Adventiste contraint de fermer ses portes en plein culte.


Mardi 5 novembre 2019 ((rezonodwes.com))– Depuis la reprise des mouvements de mobilisation pour exiger la démission du Président de la République, la route nationale numéro 1 était toujours restée barricadée au niveau de l’Arcahaie.

Une scène inédite est survenue samedi matin. Une échauffourée entre les protestataires de la zone qui réclament la démission du président et les policiers qui tentaient de débarrasser la route de ses barricades a entraîné la discontinuité du culte de ce samedi dans une église adventiste.

Dans la lutte pour exiger le départ de Jovenel Moïse, la cité du Drapeau est réputée comme une ville de résistance. Ainsi, la ville de l’Arcahaie a été complètement bloquée depuis plusieurs semaines par des barricades érigées par les manifestants exigeant le départ du pouvoir du chef de l’État, Jovenel Moise.

A cause de la situation chaotique régnant à Carrefour Poy, près de l’Église Ephèse, les adventistes participant à leur culte de Sabbat ont été contraints d’évacuer l’enceinte de l’Église sous la demande des contestataires craignant l’utilisation par les forces de police de gaz lacrymogènes qui auraient pu mettre en danger ceux qui se trouvaient à l’intérieur du bâtiment.

Connaissant les comportements des agents de la PNH à la cité du Drapeau, le culte a été interrompu pour éviter le pire, dans le cas où il aurait une altercation entre les agents de la PNH et des protestataires qui mettaient en défi les policiers de toucher aux barricades. .

Pascal Fleuristil
pfleuristil@yahoo.fr


Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.