diaspora-:-une-coalition-d’organisations-rejette-le-cep-de-jovenel-moise-et-proteste-contre-la-nomination-d’une-fausse-representante

Diaspora : Une coalition d’organisations rejette le CEP de Jovenel Moïse et proteste contre la nomination d’une fausse représentante

Note de Presse #1

New Jersey, jeudi 24 septembre 2020 ((rezonodwes.com))–Nous,  membres  de  la  Coalition  des  organisations  haïtiennes  de  la  Diaspora* (COHD),  dénonçons  énergiquement  l’inconstitutionnalité  de  la  nomination  d’un représentant dit de la diaspora au Conseil Électoral Provisoire (CEP). Cette décision tant souhaitée est à l’encontre du vœu de l’article 289 de la Constitution de 1987 amendée définissant les secteurs à être représentés au CEP.

De  plus,  la  dame  choisie  pour remplir cette  fonction  auprès  du  CEP,  Esperancia César, n’est ni représentative de la Diaspora, ni crédible. Elle n’est membre d’aucun groupement politique, d’aucune association, ou d’une institution haïtienne connue opérant à l’extérieur d’Haïti. Elle se définit comme déléguée du Front Uni (UF), une organisation fondée à Chicago sous les auspices du juge Lionel Jean-Baptiste, en retraite, et qui opère maintenant dans l’État de Maryland (USA), sous la direction de   l’avocat   Albert   Décady.   Cependant,   sa   délégation est   contestée par   les dirigeants de l’UF qui insistent qu’ils n’aient pas de contact avec les membres de l’actuelle Administration.

Advertisement

Par  son  Arrêté  du  18 septembre  2020,  le  Pouvoir exécutif  a  confié  une  mission extra-légale aux membres du CEP, savoir d’organiser un référendum pour amender la Constitution. Cette démarche s’inscrit contre la procédure d’amendement, telle que définie dans les Articles 282, 282-1, 283 de la Constitution en vigueur.

Ce décret électoral est clairement inconstitutionnel. La COHD décrie avec fermeté cet abus de pouvoir.

*Nota bene : La COHD regroupe un ensemble significatif de diverses personnalités, organisations, associations professionnelles, groupements politiques d’Haïtiens résidant en terre étrangère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *