affaire-ona-–-jovenel-moise-presse-ulcc-de-mettre-youri-latortue-hors-jeu-en-deployant-un-nouveau-stratageme

Affaire ONA – Jovenel Moise presse ULCC de mettre Youri Latortue hors jeu en déployant un nouveau stratagème

minute de réflexion

Hans Jacques Ludwig Joseph pourrait se montrer finalement utile à la Patrie pour au moins une fois, s’il allait poser pour nous les questions suivantes aux 9 individus membres de CEP (Commission Electorale Présidentielle) PHTK :

  1. De quel droit parviennent-ils à occuper les bureaux de l’institution électorale d’Haïti à Pétion-Ville et en vertu de quel article constitutionnel ou consensus politique détiennent-ils une certaine légitimité ?
  2. Par devant quel tribunal institutionnel de la République, légal et constitutionnel ont-ils prêté serment avant de venir siéger et prétendre organiser des élections ?
  3. Quel est l’article de la Constitution les autorisant à parler de referendum constitutionnel ?

Me Joseph, s’il est vraiment maître de lui-même, allez, qu’il nous démontre effectivement qu’il est un HOMME et non un analphabète lettré au service d’un pouvoir « corrompu » – (Transparency International) – violant impunément la Constitution, la seule garantie de ce pauvre peuple contre un retour à la dictature ki pap mennen nou pyès kote

Certains repoussent les limites et d'autres plus nombreux sont à la limite du repoussant.

Dimanche 27 septembre 2020 ((rezonodwes.com))–L’apprenti-dictateur Jovenel Moise aurait probablement juré qu’avant son départ du Palais national, le 7 février 2021, comme a rappelé samedi le Colonel Himler Rébu, d’envoyer « légalement », via ULCC à ses services, l’ex-sénateur Youri Latortue respirer les odeurs fétides au Pénitencier national atteignant également la cavité buccale.

Cette sorte de bannissement serait envisagé par le pouvoir comme nouveau stratagème déployé jeudi, du fait que l’ex-sénateur Latortue, un ancien allié du pouvoir, en venant avec son premier rapport objectif d’enquête sur la dilapidation des fonds Petro Caribe, a permis de révéler à la face du monde que des officiels du régime PHTK I & II, ont participé, sans état d’âme, au plus grand détournement de fonds publics en Haïti et en particulier, dans les Caraïbes et que des bénéficiaires, y compris Jovenel Moise, doivent un jour en rendre compte à la nation.

Le directeur de l’ULCC, Hans Jacques Ludwig Joseph, nommé irrégulièrement à ce poste, corruption oblige, sans tenir compte de l’enlisement de la crise socio-politique depuis l’assassinat de Me.Dorval et la constitution d’un CEP illégal et inconstitutionnel, en violation flagrante de la Constitution par Jovenel Moise, fonce sur les pédales. Joseph, en service commandé par le Palais national, selon plusieurs dénonciations, souhaiterait parvenir à mettre Youri Latortue hors jeu en déployant un nouveau stratagème

Advertisement
consistant « à affronter 3 hommes entre eux » pour retrouver une certaine « vérité » dont aucun des membres de ce régime ne détient en lui-même, si l’on en croit les nombreux commentaires sur les réseaux sociaux.

Le pouvoir persiste et signe tout en cherchant à mettre la « justice » d’un homme aux yeux débandés, à la trousse de Youri Latortue au cas où il bouderait l’invitation à une séance de confrontation entre lui et quatre autres personnes, incluant un ex-premier-ministre de Jovenel Moise.

Hans Jacques Ludwig Joseph dans sa mise en scène a pris le soin de ne pas mêler Chesnel Pierre à cette bagay sal, car celui-ci, a appris Rezo Nòdwès, serait détenteur de dossiers enregistrant des transactions entre l’ONA et Avis Car rental aux fins de liquider les dettes de campagne de Jovenel Moise. Des remboursements qui ne portent pas leur nom. N’est-il pas assez logique de regarder de travers les types un peu louches, du genre de ti Jozèf, un des décideurs actuels de ce pays qui aurait oublié que tout pouvoir est éphémère ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *