couverture-forestiere-d’haiti-2%-–-jovenel-moise-inaugure-en-grande-pompe-un-centre-de-germoplasme-dans-le-nord’ouest

Couverture forestière d’Haïti 2% – Jovenel Moise inaugure en grande pompe un centre de germoplasme dans le Nord’Ouest

Comme si tout allait très bien en Haïti, spécialement après la violation flagrante et inacceptable de la Constitution en vigueur, ce qui dans un PAYS, pas un « shithole » comme dit l’autre, lui aurait valu une destitution pour crime de haute trahison, le prétentieux dictateur Jovenel Moise se donne pour activités des déplacements en province toutes les fins de semaine, alors qu’il ne lui reste moins de 5 mois à passer au pouvoir, à moins qu’il décide de faire fusiller et assassiner et massacrer « nan ti aksidan » tous ceux et celles qui s’opposent publiquement au retour à la dictature en Haïti.

Samedi 26 septembre 2020 ((rezonodwes.com))–L’apprenti-dictateur haitien, Jovenel Moïse, a inauguré samedi un centre de germoplasme dans le département du Nord-Ouest, dans le cadre d’un programme gouvernemental de lutte contre la déforestation. La cuisson avec le charbon de bois en est la principale cause de la déforestation en Haïti.

Ces installations, qui sont également exposées à la Grand Anse, dans le Sud et les Nippes, ont une capacité de production, selon les autorités haïtiennes, de 4,5 millions de peuplements par an, et le gouvernement prévoit d’en installer 14 dans les 10 départements jusqu’à ce qu’ils atteignent 63 millions chaque année, donnés que personne ne soit en mesure de vérifier.

Advertisement

Toutefois, Jovenel Moise n’a pas plus de 5 mois à passer au Palais national, conformément à la Constitution et au décret électoral de 2015 à moins qu’il déclenche en octobre prochain la chronique d’un massacre général annoncé.

Les experts estiment que la couverture végétale d’Haïti occupe entre un et deux pour cent du territoire national. En effet, la faible superficie forestière provoque de grands glissements de terrain et des inondations pendant les périodes de pluie, ainsi que la perte de récoltes, de biens et de vies humaines.

Les centres de germoplasme serviront également d’infrastructure technique nécessaire à la formulation de plans forestiers départementaux et communautaires, en plus d’être un mécanisme de formation des jeunes à la production et à l’amélioration des plants et à la création de forêts scolaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *