onu|75e-assemblee-–-haiti-excepte,-les-pays-des-caraibes-condamnent-le-blocus-americain-contre-cuba

ONU|75e assemblée – Haïti excepté, les pays des Caraïbes condamnent le blocus américain contre Cuba

Samedi 26 septembre 2020 ((rezonodwes.com))–Les pays des Caraïbes ont ajouté leur voix samedi aux appels répétés à la levée du blocus américain contre Cuba, un appel fréquent dans ce débat de haut niveau de la 75ême Assemblée générale des Nations Unies.

A l’exception du leader haitien Jovenel Moise préférant jeudi dernier plaider la cause de Taiwan, qui lui aurait fait un prêt de $150 millions pour son projet mort-né d’électricité 24/24, dans son discours virtuel devant la plénière du plus grand organe des Nations unies, le Premier ministre de Sainte-Lucie, Allen Michael Chastanet, a souligné que le moment était venu de lever le blocus contre Cuba, qui a un impact négatif sur sa population et aussi sur l’ensemble des pays des Caraïbes.

En outre, il a déclaré que Sainte-Lucie n’aurait jamais réussi à affronter la pandémie Covid-19 sans le soutien de Cuba, un pays qui, en dépit de ses propres difficultés, tend une « main amicale au monde« , a-t-il révélé.

Pour sa part, le Premier ministre de Saint-Kitts-et-Nevis, Timothy Harris, a estimé qu’à l’heure actuelle, plus que jamais, les nations vulnérables devrai ent être libres d’accéder à l’expérience de Cuba en matière de santé et dans de nombreux autres domaines d’intérêt mondial.

Advertisement

Il a également rejeté l’existence du blocus obsolète contre Cuba, qui va à l’encontre de l’esprit des alliances mondiales que nous souhaitons pour l’avenir.

Le Premier ministre des Bahamas, Hubert Alexander Minnis, a soutenu l’appel à la fin du siège américain contre Cuba et a déclaré qu’il voterait en faveur de la résolution annuelle de l’Assemblée générale condamnant cette politique.

Le Premier ministre de Trinidad et Tobago, Keith Rowley, a également appelé, lors du débat général à l’ONU, à la levée du blocus économique, commercial et financier des États-Unis contre Cuba.

Depuis 1992, l’Assemblée générale des Nations unies adopte chaque année une résolution condamnant le blocus américain contre Cuba et demandant sa fin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *