festival-international-vodou-:-une-deuxieme-edition-prevue-fin-novembre-aux-gonaives

Festival international Vodou : une deuxième édition prévue fin novembre aux Gonaïves

Initialement programmé pour l’été 2020, le Festival international Vodou,  sera finalement organisé aux Gonaïves les 27, 28 et 29 novembre prochain. Le Coronavirus n’a, semble-t-il, rien enlevé de l’obstination des initiateurs à offrir une version originale de cette activité socioculturelle

Lundi 28 septembre 2020 ((rezonodwes.com))– Les organisateurs du Festival international Vodou envisagent de briser cette année, les simples clichés tendant à dénigrer le culte ancestral.

À l’occasion de la deuxième édition de cette vitrine de la promotion de la culture populaire haïtienne,  le comité organisateur se mobilise pour repousser les frontières d’une activité socioculturelle limitée à des prestations et des randonnées dans des sites et patrimoines culturels du vodou.

’Les festivaliers découvriront, la grande arène où toutes sortes de rituels Vodou masqués vont se dérouler pour clôturer en apothéose le Festival international Vodou 2020. La version de cette année veut proposer au public les différentes formes d’art qui entourent l’identité culturelle haïtienne’’, a promis Beken Petit-Homme, président du Festival.

Le projet de reconstituer, à travers les arts du vodou, plus de quatre siècles d’histoire entre l’Afrique, les Caraïbes,  l’Amérique et l’Europe, se veut être également un carrefour de la conscience collective.

Le Festival international Vodou participe de  cette volonté de creuser l’expression de ce patrimoine immatériel commun à tous les haïtiens, souligne le concepteur de la démarche.

Advertisement

Il s’agit de percer les mystères de la connaissance du bien et du mal et ceux des forces du cosmos que même les vodouisants ne parviennent pas à interpréter.

’Pendant ces trois 3 jours, une attention particulière sera portée au Panthéon vodou avec ses divinités et ses symboles, ses danses et ses chorégraphies très spécifiques. Il en sera de même pour des peintures et tableaux d’inspiration vodoue même s’ils suscitent parfois un sentiment fort contrasté avec un désir de  curiosité mélangé de peu’’, a formulé Beken Petit-Homme.

Le dimanche 27 septembre, lors d’un entretien accordé au journal, l’instigateur du Festival  international vodou salue la contribution des commanditaires qui se sont joints au projet.

Beken Petit-Homme encourage d’autres volontaires à s’engager pour la réussite de ce rendez-vous de 2020.

Hervé Noel
vevenoel@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *