objet-de-menace,-le-renamah-rectifie-et-apporte-son-soutien-a-wendell-coq

Objet de menace, le RENAMAH rectifie et apporte son soutien à Wendell Coq

Dans une note publiée en date du 25 septembre 2020, le Réseau National des Magistrats Haïtiens (RENAMAH) informe le public en général, la communauté judiciaire et les associations professionnelles des magistrats et les syndicats de magistrats de tradition juridique commune du monde francophone en particulier que suite à des échanges avec la magistrate Wendell Tello Coq, elle a confirmé être l’objet de sévère menaces de la part de plusieurs individus dont certains se sont identifiés.

Selon la Magistrate, ses menaces viennent sous le fallacieux prétexte qu’elle a contribué “à boycotter la prestation de serment des conseillers électoraux”, qui devait être tenue devant la Cour de cassation en audience extraordinaire et publique le mardi 22 septembre écoulé.

Le RENAMAH rappelle que la magistrate Coq à elle seule ne pouvait constituer obstacle à ses conseillers électoraux qui devaient prêter serment selon la Constitution de 1987.

“En outre, Madame le Juge Wendell T. Coq n’est pas la présidente de la Cour étant composée de 12 Magistrats indépendants. De ce fait, il est préjudiciable de la tenir pour responsable de la contrariété à l’assermentation de ces Conseillers électoraux”, écrit le RENAMAH.

Advertisement

En ce sens, le RENAMAH proteste énergiquement face à ces menaces dont la Magistrate est l’objet, du même coup, il requiert l’ouverture d’une enquête, tout en sollicitant la collaboration de toutes les associations professionnelles de Magistrats et syndicats de Magistrats du monde francophone de tradition juridique commune aux fins d’apporter leurs supports à la Magistrate Wendell T. Coq et tous les autres magistrats qui sont l’objet de menaces et de persécutions dans l’exercice de leur fonction de magistrat.

Jeff Jean Joseph

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *