les-dominicains-exigent-a-l’etat-le-renvoie-immediat-des-haitiens-illegaux

Les Dominicains exigent à l’état le renvoie immédiat des haïtiens illégaux

Des centaines de personnes de différentes parties de la province de Valverde accompagnées de représentants d’organisations sociales ont défilé dans les rues ce lundi 28 septembre, afin d’exiger aux autorités dominicaines de prendre des mesures immédiates pour arrêter l’afflux d’Haïtiens de l’autre côté de la frontière, de Pedernales au sud à Dajabón au nord.

Les manifestants réclament également justice pour la mort, le 16 août dernier, de l’agriculteur et avocat Oberto Gómez Gil, 61 ans, sur laquelle sont identifiés deux immigrants haïtiens, dont un fugitif.

Le porte-parole de la manifestation, Renso Pujols, a déclaré qu’il était «sombre» de lire le rapport Listín Diario sur le trafic des Haïtiens illégaux à travers la frontière.

Advertisement

Les manifestants se plaignent que de nombreux Haïtiens qui se sont installés dans la région ont commis des meurtres contre des Dominicains et d’autres crimes, mais restent presque toujours impunis parce qu’ils s’échappent.

Il faut noter qu’il a des milliers d’Haïtiens qui vivent en terre voisine et une bonne partie d’entr’eux sont illégaux sur le territoire.

Jeff Jean Joseph

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *