jean-charles-moise-s’oppose-a-la-mise-en-application-de-la-circulaire-114-2

Jean Charles Moïse s’oppose à la mise en application de la circulaire 114-2

Dans une conférence de presse donnée ce mercredi 30 septembre 2020, le leader du parti “Pitit Desalin”, Jean Charles Moïse, s’oppose à la mise en application de la circulaire 114-2 de la BRH qui rentre en vigueur à partir du 1er octobre.

L’ancien candidat à la présidence dénonce la banque centrale, le ministère de l’Économie et des Finances, de concert avec deux banques privées du pays, la Unibank et la Sogebank, qui sont contre la majorité de la population haïtienne.

La circulaire 114-2 exige aux sous-agents de transferts de payer les transferts en gourdes et au taux de référence de la BRH.

Advertisement

“Au cas où cette application rentre en vigueur, ces différentes institutions seront tenues responsables de tout ce qui pourrait arriver dans le pays dans les jours à venir”, déclare l’ancien magistrat de Milot.

Dans une note, les sous-agents de transferts ont menacé de fermer leurs portes si la BRH ne retourne pas sur cette décision.

Jeff Jean Joseph

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *