gonaives-–-les-militants-de-raboteau-en-faveur-des-travaux-de-remise-a-neuf-du-wharf-amiral-killick

Gonaives – Les militants de Raboteau en faveur des travaux de remise à neuf du wharf Amiral Killick

« peu importe la tournure que prendront bientôt les événements, les chantiers ne seront du tout pas menacés ».

Jeudi 1er octobre 2020 ((rezonodwes.com))–Contrairement aux rumeurs faisant croire que les militants de Raboteau, allaient boycotter toutes activités d’infrastructures visant la remise à neuf du wharf des Gonaives, le Président de la Jeunesse Montante du Grand Nord, Raphaël Clavanet Marado, qui s’est porté garant, a indiqué que « tous les résidents de la zone sont tombés d’accord pour laisser les travaux d’infrastructures utiles à la ville faire leur course« .

M. Marado, l’un des chef file de l’opposition aux Gonaives, qui est intervenu jeudi lors d’un point de presse tenu à Raboteau, a déclaré au nom de plusieurs militants englobés dans plusieurs structures socio-politiques, en particulier des opposants farouches au régime de l’apprenti-dictateur Jovenel Moise, que « tout le soutien nécessaire aux travaux de reconstruction du principal quai de la ville sera apporté à la compagnie responsable de l’exécution du projet« .

Il a souligné en outre que des matériels de la compagnie, quoique dysfonctionnels, sont déjà arrivés sur les lieux, depuis environ une semaine et que « les travaux une fois débutés, ne subiront aucune contrariété

Advertisement
« .

Pour les opposants des Gonaives au pouvoir Tèt Kale, « même quand nous devrions reprendre bientôt la lutte pour contraindre Jovenel Moise à laisser le Palais national, parallèlement, nous continuerons de veiller à l’exécution du projet, pour le bien de la ville« . Au nom de la continuité de l’Etat, a précisé Raphaël Clavanet Marado, « le gouvernement qui succède à Jovenel Moise peut toujours finaliser un quelconque projet entamé si toutefois, les dirigeants actuels sont réellement animés de bonne volonté de doter la Cité de l’Indépendance d’un port flambant neuf aménagé pour ses besoins de cabotage et de commerce maritime avec l’extérieur« .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *