3,1 milliards de gourdes octroyés aux activités électorales et 55 millions aux partis politiques

L’Administration Moïse/Jouthe a octroyé 3,1 milliards de gourdes aux activités électorales et 500 millions de gourdes en vue de supporter les partis politiques, a-t-on appris.

Ces fonds, selon le décret de budget 2020-2021, visent à financer l’organisation des prochaines élections annoncée sous peu par le président Jovenel Moïse et rejetée d’un revers de main par l’opposition.

Entre manipulation et recherche de sympathies, le président du PHTK, parti du président Jovenel Moïse, Liné Balthazar a annoncé, ce matin, sur les ondes de radio Vision 2000, que PHTK a déjà boudé l’organisation de ces élections.

Advertisement

En dépit de tout, Jovenel Moïse, sous l’ordre des États-Unis, a installé le nouveau Conseil électoral provisoire (CEP). Vendredi dernier, après la publication des résultats des élections organisées au CEP, Guylande Mésadieu, représentante du secteur des droits humains, est élue présidente du conseil.

Wilner Jean

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *