assassinat-d’un-etudiant-:-environ-une-demi-douzaine-de-vehicules- »service-de-l’etat »-incendies-a-port-au-prince

Assassinat d’un étudiant : Environ une demi-douzaine de véhicules  »Service de l’État » incendiés à Port-au-Prince

Au moins une demi douzaine de véhicules immatriculés service de l’État ont été incendiés dans le centre-ville de la capitale, en signe de protestation contre l’assassinat de l’étudiant Grégory Saint-Hilaire par des agents de sécurité du Palais National

Lundi 5 octobre 2020 ((rezonodwes.com))– Des agents de l’Unité départementale de maintien d’ordre ont fait usage de gaz lacrymogène à proximité de la faculté de Médecine et de Pharmacie pour disperser le rassemblement des étudiants tenu en signe de protestation à l’assassinat de l’étudiant de l’ENS, Gregory Saint Hilaire.

Cet assassinat a d’ailleurs fortement affecté la communauté estudiantine. En réaction, les manifestants ont attaqué des véhicules immatriculés service de l’État et y ont mis le feu.

Advertisement

Entre-temps, d’autres automobiles privés ont été mis au travers de la chaussée.

Le mouvement des étudiants de plusieurs entités de l’Université d’État d’Haïti, exécuté en ordre dispersé, a été emmaillé de violence.

Les protestataires ont lancé des pierres, érigé des barricades de pneus enflammés et menacé des citoyens pour exiger justice pour la famille de Grégory Saint-Hilaire.

Hervé Noël
vevenoel@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *