covid-19-et-la-responsabilite-des-elites-en-haiti

Covid-19 et la responsabilité des élites en Haïti

par Archange Deshommes

Lundi 5 octobre 2020 ((rezonodwes.com))–  Le virus Corona prouve une chose simple: les pays avec les meilleurs gouvernements ou les meilleures élites défendent le mieux leur situation. Le Canada, l’Allemagne et la République populaire de Chine en sont des exemples. Un pays fonctionne comme le corps humain avec des parties différentes. La tête, les yeux, le coup, le cœur, etc. toutes ses parties font de nous un humain. Avec la maladie d’une partie, tout le corps humain est malade. Il en va de même pour une entreprise, dont la nôtre, Haïti.

J’ai eu la chance de travailler comme enseignant dans des écoles publiques et j’ai eu la chance de travailler pour de grandes entreprises, c’était la même réalité. Les écoles publiques et les grandes entreprises fonctionnent avec différents départements qui traitent de choses différentes. Si un service ne fonctionne pas, l’école dans son ensemble et l’entreprise dans son ensemble ne peuvent pas fonctionner. Un pays travaille avec différents groupes appelés élites. L’irresponsabilité d’un groupe devient un problème pour les autres.

 L’ÉLITE INTELLECTUELLE

 Nous définissons l’élite intellectuelle comme un groupe d’hommes ou de femmes éduqués dans une discipline ou des disciplines spécifique qui apporte des idées nouvelles, des critiques positives dans leur discipline pour une amélioration de la vie humaine dans la société. Dans la structure sociale, c’est l’élite ultime, l’élite principale, l’élite la plus importante de la société. Par l’ordre institutionnel, c’est la première élite. L’élite intellectuelle est principalement responsable de la crise haïtienne.

Il est vrai que les professeurs de sciences sociales, les journalistes, les politologues, les historiens, les économistes sont les principaux penseurs de l’élite intellectuelle, le groupe est beaucoup plus large que ces universitaires mentionnés. Un musicien ou un footballeur peut faire partie de l’élite intellectuelle, il suffit que cette personne ait une formation avancée en son disciple et veuille faire mieux. Leslie François Manigat, Gérard Pierre Charles, le Dr Jean Price Mars, Hubert Deronceay, etc. sont parmi les noms les plus populaires de l’élite intellectuelle haitienne.

 L’ÉLITE POLITIQUE

 L’élite politique en Haïti n’est pas suffisamment organisée pour défendre le peuple haïtien contre le virus Corona.  Heureusement pour nous, le virus n’est pas trop accidentel en Haiti. L’elite politique en Haiti est trop divisé, trop incompétent par manque de professionnalisme et par manque de connaissances pratiques. L’élite politique est définie comme un groupe d’élus qui représentent les intérêts de la population d’une localité ou d’une région ou du pays dans son ensemble en politique ou au gouvernement. Les maires, ministres, sénateurs, députés, présidents, etc. font partie de cette élite. Les politiciens travaillent selon les idées proposées par les intellectuels.

C’est la raison pour laquelle, je pense que notre problème en Haïti est plus intellectuel que politique. Les intellectuels du pays proposent les idées qui deviennent des lois par les politiciens. Ici, l’ingénieur de la voiture est l’intellectuel. Le politicien est le mécanicien de la voiture. Le mécanicien ne peut pas aller au-delà des critères fixés par l’ingénieur ou les ingénieurs de la voiture. Au cours des 30 dernières années, Haïti est en faillite non seulement par la mauvaise gestion des politiciens, mais aussi par les idées fausses des intellectuels.

 L’ÉLITE ÉCONOMIQUE

 Cette élite peut aider le pays et le peuple contre le virus Corona. Les politiciens et les intellectuels n’ont malheureusement pas créé la plate-forme nécessaire pour encadrer l’élite économique du pays afin de mieux fonctionner. L’élite des affaires est composée d’hommes et de femmes d’affaires, de nouveaux entrepreneurs qui concentrent leurs intérêts sur les affaires. Les hommes ou femmes d’affaires du pays peuvent être des locaux, de la diaspora ou des étrangers.

Comme l’exemple du corps humain, les industriels, hommes et femmes d’affaires du pays ne peuvent pas fonctionner au quotidien dans un pays en crise politique. La tendance est de blâmer l’élite économique pour la misère, le chômage, la pauvreté du pays. Si nous suivons l’ordre organisationnel d’une société, les intellectuels ou universitaires et politiques sont les premiers à blâmer. Ils doivent préparer le terrain pour l’investissement. En Haïti, les hommes et les femmes d’affaires sont pretes. La diaspora est prête. Les grandes entreprises internationales comme Amazon, Boston Scientific, Toyota, etc. sont prêtes. Les politiciens et les universitaires doivent d’abord préparer l’atmosphère pour l’investissement durable.

Advertisement

L ‘ELITE RELIGIEUSE

Le virus Corona affecte les églises. Les églises sans média ou plateforme technologique sont les plus touchées. Les responsables d’églises ou les pasteurs peuvent encore aider les gens à travers les lignes téléphoniques et les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Google, Youtube, etc.) Différentes religions sont présentes en Haïti. Ils participent aux besoins du peuple haïtien d’une manière ou d’une autre. En raison du dysfonctionnement de l’État haïtien, leur travail est sous-estimé par les élites du pays mais les églises sont là et travaillent.

Dans cet article, nous nous concentrons sur le social des religieux et non sur leur théologie. Entrer en théologie, c’est entrer en philosophie. Je ne veux pas emprunter cette voie. Depuis 30 ans, les Églises: catholiques, protestants, adventistes, etc. soutiennent énormément le peuple haïtien dans la famille et l’éducation. La majorité des écoles primaires et secondaires haïtiennes sont privées et gérées par des églises. L’impact de l’Église catholique sur l’éducation en Haïti est une référence mondiale. Cette institution possède les meilleures écoles privées du pays. Je vis aux États-Unis, où les églises et leurs écoles sont moins pertinentes et moins importantes. La famille se décompose de jour en jour.

En Haïti, ce n’est pas parfait, mais c’est mieux par rapport aux États-Unis et aux autres pays occidentaux. L’église ou le secteur religieux peut faire une partie de la contribution, pas la totalité de la contribution. Les églises doivent encore être actives malgré le virus Corona grâce à la technologie.

L’ ELITE MEDICALE

Cette élite est en premier lieu pour lutter contre le virus Corona. Ce sont les soldats de première ligne. Médecins et infirmières donnent leur vie sur le champ de bataille des hôpitaux, des centres de santé, etc. Il y a des mois, le docteur Jerry Batar a été enlevé par des bandits armés. Ils l’ont libéré suite à la pression de l’hôpital Bernard Mevs où il travaille et également avec des membres du gouvernement du président Jovenel Moise et du Premier ministre Jouthe. Selon certains rapports, ils l’ont kidnappé pour soigner un bandit blessé lors d’une confrontation avec un autre groupe. Le président Moise a déclaré que les bandits doivent prendre conscience de sa libération. La vérité est que le pays doit être mieux institutionnalisé pour empêcher ses dérives. Le crime organisé est une profession en Haïti.

Sans réformes institutionnelles, les choses vont de mal en pire. Les bandits ne s’en rendront jamais compte. C’est leur métier, la criminalité. L’Etat doit prendre conscience de la réforme des institutions du pays comme:  Les prisons, les tribunaux, la police, etc. Les médecins, infirmières et autres professionnels de la branche médicale travaillent dans une situation très difficile, surtout au moment du Covid-19. Ils ont énormément contribué en Haïti. Les médecins, infirmières et autres professionnels de la santé font des miracles chaque jour.

 L’ELITE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE

Face au virus Corona, la science et la technologie deviennent plus importantes que les dernières années. Les églises et les médias, par exemple, utilisent plus qu’avant les méthodes technologiques. J’ai grandi à Port-au-Prince dans la commune de delmas. Partout à Port-au-Prince, je me souviens, il y avait une école d’informatique ou une école d’informatique. Parfois, l’école ne compte que 7 élèves. Ils sont tous habillés de beaux uniformes et de jolies valises pour aller à l’école apprendre l’informatique. En Haïti, il y a le Tech Summit qui amène des entreprises comme: Facebook, Google, AirbnB, Twitter, etc. Ils fonctionnent depuis au moins 3 ans. C’est une belle opportunité pour le pays. Ses entreprises ont transformé le monde comme un village. Ses entreprises ont l’argent, la science et la technologie pour contribuer énormément au développement du pays. Sans le soutien de l’État, leur travail ne sera pas un succès colossal.

 L’ÉLITE SPORTIVE ET CULTURELLE

 Covid-19 change toutes les activités sportives et culturelles à travers le monde. C’est la même chose en Haïti. Les figures sportives et culturelles du pays peuvent toujours apporter leur soutien au peuple haïtien à travers les Chemins Technologiques (Facebook, Twitter, TV, Youtube, etc.) Emmanuel Sanon ou Manno Sanon, l’un des meilleurs footballeurs haïtiens afichait Haïti sur le monde carte lors de la Coupe du monde 1974 en Italie en raison de ses deux buts contre le célèbre gardien italien Dino Zoff. Zoff était très célèbre pour son expérience en tant que gardien de but pour l’équipe d’Italie. Ronald Agenor faisait partie des 25 meilleurs joueurs de tennis des années 1990.

Récemment, j’ai découvert une liste sur Wikepedia des 100 grands peintres haïtiens. Des acteurs haïtiens comme Languichate Debordus, Jesifra, Bisha, etc. ont apporté une énorme contribution à la culture haïtienne. Des acteurs comme Ronald Dorfeuille (Pyram), Jean Gary Bien Aime, des groupes musicaux comme Tabou Combo, Tropicana, Septentrional, Yole de Rose, Ancy de Rose, Neymours Jean Baptiste, Manno Charlemagne et la liste est longue. Ils ont énormément contribué au développement du pays à travers la musique, le sport, la peinture, la cinématographie, etc.

 Comme vous pouvez le voir dans cet article, ses différents groupes doivent travailler ensemble pour une Haïti meilleure, en particulier à l’époque du  pandémie Covid-19. Tout échec et tout le crédit ne peuvent pas aller à un groupe. Les politiciens et les universitaires ou intellectuels ont une grande responsabilité dans cette réalité de Covid-19 et dans la solution pour protéger la population et sortir le pays de cette situation chaotique.

 Pour lire mes autres articles, vous pouvez m’envoyer un Email à: Adeshommes@hotmail.com

Vous pouvez taper Archange Deshommes dans le champ de recherche de Rezo Nodwes pour lire mes autres articles

Archange Deshommes, ancien enseignant à Miami, Floride, États-Unis

licencié en sciences sociales par le Florida Department of Education

Adeshommes@hotmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *