en-contestation-de-la-circulaire-114-2,-plusieurs-sous-agents-de-transferts-ferment-leurs-portes

En contestation de la circulaire 114-2, plusieurs sous-agents de transferts ferment leurs portes

Plusieurs sous-agents de transferts ont décidé de fermer leurs portes dans la capitale et dans certaines villes de provinces jusqu’à nouvel ordre à cause de l’application de la circulaire 114-2 prise par la Banque de la République d’Haïti (BRH).

Cette circulaire informe à tous les bureaux de transferts qu’ils doivent délivrer les transferts en gourdes et au taux du jour fixé par la BRH. Une décision contestée par plus d’uns et qui décide de riposter.

Advertisement

En ce sens, la situation devient compliquer dans certaines régions du pays puisque le nombre de bureaux ouverts sont en petites quantités.

Les personnes qui reçoivent leurs transferts souffrent beaucoup à cause des longues files d’attente.

Reste à savoir jusqu’où les sous-agents de transferts peuvent y arriver pour déplorer la banque des banques.

Jeff Jean Joseph

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *