une-depute-democrate-americaine-invite-l’ambassade-des-etats-unis-en-haiti-a-se-demarquer-du-processus-electoral-lance-par-le-pouvoir-en-place

Une député démocrate américaine invite l’ambassade des États-Unis en Haïti à se démarquer du processus électoral lancé par le pouvoir en place

La congresswoman Maxime Waters, dans une lettre adressée à l’ambassadrice des États-Unis en Haïti Michel J. Sison, l’invite à s’opposer à la réalisation des prochaines élections en Haïti.

Selon le membre du Black Caucus, l’un des caucus du Congrès des États-Unis, représentant les élus afro-américains du Congrès, Mme. Sison doit utiliser son expérience diplomatique et son influence auprès du gouvernement haïtien pour se positionner contre des élections dans les conditions prévues.

”Pourtant au milieu du chaos et de cette violence, le gouvernement haïtien dirigé par le président Jovenel Moïse lance des élections déjà perçues comme illégitime et inconstitutionnels”, a avisé la congresswoman.

Elle a attiré l’attention sur le fait que le président haïtien ait décidé unilatéralement de constituer et d’installer un Conseil Électoral Provisoire (CEP) inconstitutionnel dont la prestation de service n’a pas été validée par la Cour de Cassation, et contesté par plus d’un.

Advertisement

Outre, Maxime Waters en a profité pour dénoncer les actes de violences d’où l’insécurité grandissante qui sévit actuellement en Haïti dont les victimes, plus nombreuses chaque jour, sont jusqu’ici aveuglées de justice.

Pooshy Rosana

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *