haiti-–-jovenel-moise-annonce-une-reduction-de-13%-du-prix-des-carburants-apres-une-hausse-d’environ-20%-pendant-plus-de-3-ans

Haïti – Jovenel Moise annonce une réduction de 13% du prix des carburants après une hausse d’environ 20% pendant plus de 3 ans

C’est un leurre – le gallon de la gasoline revient à peu près au même prix initial de l’avant ajustement forcé de mai 2017.

Attention! Jovenel Moise fera tout et dira n’importe quoi pour s’imposer au Palais National au-delà de la date de la fin de son mandat constitutionnel, 7 février 2021, afin de faciliter, selon un plan concocté, le retour de Michel Martelly au pouvoir en février 2022, sans la tenue d’un procès sur la dilapidation des $4.3 milliards des fonds de Petro Caribe. Pour comprendre les enjeux et stratagèmes du président et de tous ceux qui détestent les Nègres d’Haïti, il faut remonter à mai 2017 quand l’administration Moise-Lafontant avait décidé un ajustement forcé des prix de produits de carburants alors que le baril du pétrole sur le marché international, se vendait à moins de $ 45 et le dollar s’échangeait à 65 gourdes.

Soulignons que cette année même, l’ancien premier-ministre de facto, Jean Michel Lapin, a suggéré une augmentation du pétrole et a également reçu de nombreuses critiques de différents secteurs du pays.

Mercredi 7 octobre 2020 ((rezonodwes.com))–Ajusté à la hausse en mai 2017, le prix du gallon de la gasoline, selon un dernier tweet de l’apprenti-dictateur haitien, Jovenel Moise, revient à peu près au prix initial bien avant l’ajustement forcé de mai 2017, alors que le pétrole cotait en dessous de $45 et que le dollar s’échangeait en Haïti à environ 65 Gourdes.

Jovenel Moise qui a fait fi des lois et de la Constittution du pays, avec la formation d’un CEP illégal, a annoncé mardi soir une réduction de 13.4% du prix de la gasoline, laissant entendre que c’est « pour s’adapter à la fluctuation des marchés internationaux« . Toutefois, en mai 2017, Dr. Rudy Hériveaux de la direction du ministère des Affaires Sociales a indiqué avoir « trouvé normal la hausse de 17 à 20 % du prix des produits pétroliers« .

« Janm te anonsel la pri Gaz yo desann. Gazolin lan pral vann 201 goud, Dyezèl la 174 goud nan ponp yo« , a tweeté le chef du régime autoritaire d’Haïti ajoutant que « Objektif nou se travay pou PÈP la ka rale yon souf. Nap bay PÈP la garanti nap mennen batay kont lavi chè a san kanpe pou pri diri, pwa lwil ak lòt prodwi yo kontinye bese

Advertisement
« , alors qu’il ne lui reste qu’exactement 4 mois à passer au pouvoir. Selon le président Jovenel Moïse, le coût de ce dérivé du pétrole passera de 201 à 174 gourdes le gallon « pour que les gens aient un soupir de soulagement« , a-t-il assuré sur ses réseaux sociaux, tandis que le pays est gangrené par la corruption et une insécurité endeuillant des familles au quotidien.

Le 15 mai 2017, la caravane du changement, sans encore arriver à placer de l’argent dans les poches des citoyens, a entamé un changement majeur. Tous les prix des résidus de l’hydrocarbure sont révisés à la hausse, une décision aux conséquences incalculables qui vient rendre plus élevé le coût de la vie déjà fragile dans un pays où des millions de citoyens vivent en deçà du seuil de la pauvreté.

Le kérosène dont le consommateur haïtien en ville ou à la campagne, a le plus grand besoin pour l’éclairage, face à une compagnie électrique en agonie, a subi une augmentation de 25 gourdes, fixant le gallon à 173 gourdes. Un prix restant encore inchangé aujourd’hui.

Par ailleurs, en République Dominicaine, pour la semaine allant du 3 au 9 octobre 2020, le ministère de l’industrie, du commerce et des MPME (MICM) a indiqué que le gallon de la gasoline ordinaire – l’essence – se vend à 198,60 pesos et quant au diesel – gasoil – le prix actuel du gallon, jusqu’à samedi est de 145.40 pesos.

Rappelons qu’en 2018, une augmentation substantielle des prix du diesel, du kérosène et de la gasoline a conduit à une insurrection sociale et a coûté à Jack Guy Lafontant, son poste de Premier ministre légitime.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *