jovenel-moise-arrive-en-fin-de-mandat,-promet-pour-bientot-une-baisse-des-prix-du-carburant

Jovenel Moise arrivé en fin de mandat, promet pour bientôt une baisse des prix du carburant

Après avoir imposé vainement de façon unilatérale son CEP-Dermalog illégal et inconstitutionnel, l’apprenti-dictateur haitien se lance maintenant dans une opération de charme, en multipliant les déclarations à effet d’annonce pour la consommation internationale. M. Moise qui aurait obtenu une « license to kill » tous ceux qui s’opposent à son projet de réduire toutes les institutions du pays à leur plus simple expression, cherche maintenant à détourner l’attention de l’opinion publique, à 4 mois de la fin de son mandat, sur les multiples dérives de son régime, en annonçant une éventuelle baisse du prix du gallon des carburants, une décision qui ne serait pas un cadeau, car elle était attendue depuis plus d’un an par les consommateurs.

Mardi 6 octobre 2020 ((rezonodwes.com))–Le président du régime autoritaire d’Haïti, Jovenel Moïse, a annoncé mardi, sans donner une date exacte, une baisse des prix du carburant pour faire face, selon lui, « aux fluctuations du marché international« .

Jovenel Moise a indiqué sur son compte du réseau social Twitter que « l’Etat haïtien va tout mettre en œuvre afin d’appliquer, dans son intégralité, la loi du 6 mars 1995, relative aux produits pétroliers« , à cet effet, a-t-il poursuivi, « les prix doivent être affichés selon les fluctuations du marché international« .

Toutefois, ce qui n’est pas certain dans cette déclaration pour consommation de l’international, il est à se demander si l’état d’Haïti, à l’instar de la République Dominicaine, arriverait à procéder chaque vendredi aux ajustements de prix du carburant vendu à la pompe.

« Nan kad LIT KONT LAVI CHÈ nap mennen an mwen mande otorite responsab yo pou yo pran dispozisyon pou fè pri GAZOLIN ak DYEZÈL la desann nan ponp yo pou popilasyon an ka rale yon souf. Nap kontinye goumen lajounen kou lannwit pou PÈP la! Sak pou PÈP la dwe rete pou pèp la!

Advertisement
« , a proposé Jovenel Moise qui n’est pas au stade de ses premières promesses, pour la mise en œuvre de ces éventuelles dispositions.

Il est à noter que les prix des produits dérivés des carburants sont depuis plus de trois ans restés inchangées en Haïti, malgré les fluctuations à la baisse des produits pétroliers sur le marché international où, parfois, le baril se vendait en-dessous de $40.

Soulignons qu’Haïti vit ces dernières semaines des moments de terreur et que des unités de police à la solde du Palais national, n’ont pas lésiné à tirer à hauteur d’homme jusqu’à abattre dans l’enceinte de l’Université un étudiant non armé, alors que le peuple est toujours en attente de la publication d’un rapport d’enquête crédible et fiable sur l’assassinat du bâtonnier Dorval, le 28 août dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *