il-n’y-pas-de-negociations-en-cours-entre-le-pouvoir-et-l’opposition

Il n’y pas de négociations en cours entre le Pouvoir et l’Opposition

POSITION D’ACTEURS POLITIQUES DE L’OPPOSITION 

Jeudi 8 octobre 2020 ((rezonodwes.com))–

Il n’y pas de négociations en cours entre le Pouvoir et l’Opposition

Les partis politiques de l’opposition démocratique travaillant ensemble pour trouver une issue durable à la crise multidimensionnelle que traverse notre pays, ont eu la surprise d’apprendre que le président de la république a induit en erreur l’ambassadeur des États-Unis d’Amérique auprès des Nations-Unies, Madame Kelly Craft, en lui faisant croire qu’il avait reporté de quelques jours une rencontre avec eux.  

Ces partis tiennent à rétablir la vérité et à faire connaître à la nation, à la communauté internationale en général et aux pays amis d’Haïti en particulier qu’il n’y pas de négociations en cours entre le pouvoir et les Partis Politiques de l’Opposition.

Ces partis croient qu’aucune solution durable ne saurait être trouvée sans la participation effective des démocrates qui mènent depuis de nombreuses années la lutte pour le respect de la Constitution et des lois de la république y compris en ce qui concerne l’échéance constitutionnelle du 7 février 2021 qui marque la fin du mandat du président.  Il est urgent que les démocrates haïtiens s’entendent pour œuvrer en vue de remettre notre pays sur les rails de la Démocratie.

Un dialogue sérieux sans faux semblant et sans exclusion entre ceux qui veulent réellement un retour au fonctionnement normal des institutions est indispensable. C’est un passage obligé pour créer les conditions que les Haïtiens puissent décider d’un commun accord des modifications qu’ils souhaitent apporter à leur constitution et des mécanismes crédibles et consensuels pour choisir librement leurs futurs dirigeants.

Advertisement

C’est un passage obligé pour sortir notre pays du cercle vicieux de l’instabilité politique chronique qui entrave son développement et qui fait de lui une menace pour ses voisins.

La situation chaotique créée par la mauvaise gouvernance et les dérives dictatoriales du gouvernement actuel font que toute manœuvre visant à exclure les acteurs majeurs de la classe politique et de la société civile de la recherche d’une solution durable est vouée à l’échec et ne fera que prolonger inutilement les souffrances du peuple haïtien.

Pour les Partis Politiques de l’Opposition

Edmonde Supplice Beauzile PFSDH (FUSION)

Youri Latortue AAA

Paul Denis INIFÒS

Nenel Cassy SDP

Edgard Leblanc Fils OPL

Génard Joseph Verite

Kenol Mathieu Veye Yo

Sorel Jacinthe INITE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *