”le-manque-persistant-de-confiance-entre-les-forces-politiques-fait-obstacle-a-tous-les-progres-en-haiti”-estime-la-representante-speciale-en-haiti-de-l’onu,-helene-la-lime

”Le manque persistant de confiance entre les forces politiques fait obstacle à tous les progrès en Haïti” estime la Représentante Spéciale en Haïti de l’ONU, Hélène La Lime

Dans un discours prononcé lors de la session du Conseil de sécurité sur le Bureau intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH) le 5 octobre dernier, Mme Helen La Lime, Représentante Spéciale en Haïti du Secrétaire de l’ONU António Guterres, a estimé que ”le manque persistant de confiance entre les forces politiques fait obstacle à tous les progrès, et qu’une réforme constitutionnelle est nécessaire pour mieux refléter les réalités haïtiennes actuelles et remédier aux principales lacunes la Constitution de 1987 avant la tenue de nouvelles élections.”

”Alors même que la fenêtre pour concevoir un processus acceptable pour tous se referme rapidement, de nombreux acteurs politiques considèrent la formation d’un consensus politique et la mise en place d’un gouvernement d’unité nationale comme essentielles à un environnement propice aux élections participatives.”, a-t-elle poursuivi.

Advertisement

Mme La Lime, dans ses avancées, a appelé au traitement des aspects clés du processus électoral, tels que les cadre et calendrier électoraux, afin de réduire le risque d’élections contestées et de nouvelles violences.

Outre, la Représentante, qui réitère la présence du BINUH, exhorte le États membres à amplifier leur soutien à un processus qui, s’il est correctement géré, contribuera à garantir que les sondages en retard renouvellent le leadership élu d’Haïti, et conduira à une plus grande représentation des femmes dans la vie politique, entre autres.

Pooshy Rosana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *