declaration-du-8-octobre-du-parti-force-louverturienne-reformiste

Déclaration du 8 octobre du Parti FORCE LOUVERTURIENNE RÉFORMISTE

DÉCLARATION DU 8 OCTOBRE

Jour du Sacre de Dessalines sous le nom de Jacques Premier en 1804 au Cap-Haïtien.

Jeudi 8 octobre 2020 ((rezonodwes.com))–Le Parti FORCE LOUVERTURIENNE RÉFORMISTE, membre du Bloc Démocratique pour le Redressement National, informe qu’elle ne fait partie d’aucun conciliabule à droite ou à gauche et dénonce avec fermeté tout groupe pensant aller avec œillères à l’encontre des desiderata de la population qui se bat quotidiennement pour le respect de ses droits politiques, sociaux et économiques.

Tandis que les masses haïtiennes luttent pour leur survie, paysans producteurs exploités, ouvriers sous payés, femmes entrepreneures maltraitées, étudiants méprisés, les jeunes professionnels et universitaires diplômés pour la plupart sont forcés d’aller vendre ailleurs leur connaissances dans des conditions abjectes, frisant l’esclavage moderne; et tout cela se passe sous les yeux complices de leurs bergers élus ou autoproclamés et d’une importante partie de leurs insouciantes élites politiques, économiques ou intellectuelles.

Le pouvoir politique n’a pas répondu aux attentes des mandants et cette profonde crise globale devenue un « status » semble être le fond de commerce d’éternels manœuvriers nationaux et étrangers et de tyranneaux qui fondent leur cuisine sur le malheur d’un peuple qui respire à peine en pleine Covid19.

Haïti est devenue un coupe-gorge. La vie est banalisée et la violence n’est pas une exception.

Tout est polarisé et d’habiles mains poussent au chaos qui peut conduire à l’anarchie et à la guerre civile.

En ces jours sombres annonciateurs de journées noires peut-être, il faut reconnaître que personne, aucun secteur de la vie nationale ne détient à lui seul, le monopole du patriotisme, de la compétence et de l’honnêteté.

Douze Présidents de la République durant environ cinquante ans, de 1971 à 2020, DUVALIER, NAMPHY, MANIGAT, AVRIL, TROUILLOT, ARISTIDE, NERETTE, JONASSAINT, ALEXANDRE, PREVAL, MARTELLY, MOÏSE n’ont pas réussi le pari des grandes réformes institutionnelles, de la révolution économique, mentale et culturelle qui devaient aboutir à la stabilité, la paix et le développement durable.

Advertisement

Soyons sages ou fous, il y a un problème à diagnostiquer si ce n’est pas la guigne ou le karma du plus spectaculaire et odieux parricide des temps modernes qui nous frappe comme un peuple ingrat, selon la prophétie de l’Empereur le jour de la Proclamation de l’Indépendance Nationale.

LA FORCE LOUVERTURIENNE REFORMISTE invite gouvernants et gouvernés à faire une pause après deux générations d’échecs constatés.

METTONS TOUT SUR LA TABLE ET TROUVONS POUR UNE FOIS UNE SOLUTION PACIFIQUE SANS COMPROMISSION DANS L’INTÉRÊT DU PEUPLE!

Le Parti convie les haïtiennes et haïtiens à la réflexion et à méditer ces paroles célèbres de Dessalines: « Que m’importe le jugement de mes concitoyens, pourvu que je sauve mon pays.»

LA FORCE LOUVERTURIENNE REFORMISTE en appelle à la bonne volonté de toutes et de tous car il y a un sacrifice patriotique à faire pour un vivre ensemble dans l’union qui fait la force.

Face l’arrogance, à la suffisance même des tenants du pouvoir politique et à l’intransigeance calculée des uns et des autres, les héritiers et héritières des TOUSSAINT LOUVERTURE, DESSALINES, CHRISTOPHE ET PETION ont l’impérieuse obligation de trouver maintenant et ensemble le compromis historique, pour au moins offrir à la jeunesse, le droit de rêver, aux femmes, le droit d’espérer et à la diaspora, le pouvoir de regagner ses pénates et participer à la construction de la Nouvelle Haïti, ce joyau où il fera bon vivre.

ENSEMBLE, MAINTENANT !

Haïti ce 8 octobre 2020

Dr. Emmanuel Ménard Président

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *