l’opc-preoccupe-par-les-cas-de-violences-dans-le-pays-et-appuie-la-demande-de-la-cib

L’OPC préoccupé par les cas de violences dans le pays et appuie la demande de la CIB

L’Office de la protection du citoyen (OPC), dans une note portant la date du 8 octobre, se prononce sur les nombreux cas d’insécurités dans le pays.

L’organe de la protection des Droits de l’Homme exprime son inquiétude et sa plus vive préoccupation face à la détérioration du climat sécuritaire caractérisé par des violations et atteintes du droit à la vie et une recrudescence du phénomène d’enlèvement dans le pays.

L’OPC cite comme exemple l’assassinat de Me Monferrier Dorval, survenu le 28 août, celui de Grégory St-Hilaire le vendredi 2 octobre à l’enceinte de l’École normale supérieure à côté de tant d’autres crimes qui révoltent la société.

L’OPC exige que justice et réparation soient rendues à toutes ces personnes victimes de l’insécurité.

Advertisement

Par ailleurs, l’organe de protection des Droits Humains appuie la demande de la Conférence internationale des barreaux (CIB) sollicitant l’application d’une commission internationale dans l’enquête sur l’assassinat du Bâtonnier, Me Monferrier Dorval. Pour l’OPC, ce sera un début de justice.

L’OPC encourage tous les secteurs vitaux de la vie nationale à conjuguer leurs efforts à l’instauration d’un État de Droit en Haïti, face au règne de la violence, de l’anarchie et de l’impunité.

Jeff Jean Joseph

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *