assassinat-de-maikadou-:-le-constat-a-ete-fait-et-un-mandat-d’amener-lance-par-le-juge

Assassinat de Maikadou : le constat a été fait et un mandat d’amener lancé par le juge

Comme le journal l’avait annoncé hier, Maïkadou Roisier a été retrouvé mort chez lui le vendredi 9 octobre 2020, à Pétion-Ville, non loin du commissariat de police de la commune. Un juge de paix a été dépêché sur les lieux pour faire le constat légal du maquilleur et la thèse d’homicide a été retenue par ce juge.

Selon le juge de paix de la commune, Carl Henry Destin qui s’est rendu sur le lieu du crime, quelques heures après l’annonce, le juge a découvert Pierre Édouard Roisier, alias Maïkadou, allongé sur le ventre sur son lit.«J’ai découvert un orifice au niveau de la tête et du sang sur le visage », a confié le juge au quotidien “Le Nouvelliste”.

Advertisement

Oui, il a été assassiné”, croit le magistrat, qui a décerné un mandat d’amener contre le nommé J. A., originaire des Cayes, qui, selon les proches de la victime, vivait avec Maïkadou depuis mars 2020.

J.A. ne répond pas à son téléphone, a souligné le juge Carl Henry Destin qui dit avoir confisqué un couteau sur lequel il n’y avait pas de trace de sang visible à l’œil nu.

Pierre Édouard Roisier, alias Maïkadou, est un maquilleur talentueux de sa génération et également une figure de proue de la communauté LGBTQ.

Jeff Jean Joseph

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *