corruption|collecte-de-$150-–-jovenel-moise,-pour-renforcer-son-budget-2021-« irrealiste »,-exige-maintenant-de-moneygram-l’application-de-la-taxe-$1.50-sur-chaque-transfert-vers-haiti

Corruption|Collecte de $1.50 – Jovenel Moise, pour renforcer son budget 2021 « irréaliste », exige maintenant de MoneyGram l’application de la taxe $1.50 sur chaque transfert vers Haïti

Samedi 10 octobre 2020 ((rezonodwes.com))–Depuis le 1er octobre 2020, le régime autoritaire du prétentieux dictateur haitien Jovenel Moise, a entamé une collecte supplémentaire de $1.50 sur tout transfert d’argent effectué de l’étranger vers Haïti, sans qu’il n’y ait aucune explication à ce sujet alors qu’il existe un litige en cours au tribunal de New York entre la diaspora et l’Etat haitiens.

Contacté vendredi par téléphone, un agent du service à la clientèle de MoneyGram a expliqué à Rezo Nòdwès que « la nouvelle taxe de $1.50 est ajoutée suite aux nouvelles exigences des autorités haïtiennes et celle-ci est applicable depuis le 1er octobre 2020 » sans toutefois avancer des détails supplémentaires. MoneyGram, depuis 2011, suite à la publication d’un décret illégal et autoritaire par l’ex-président Michel Martelly sur la collecte de centimes/minute-appel et de $1.50/transfert-fonds, avait fait exception à la règle pour se mettre aujourd’hui en diapason au moment où ce régime est très décrié pour des actes d’exactions envers la population.

Advertisement

Jovenel Moise qui avait promis en septembre 2018, lors de son passage à Spring Valley /New York, sitôt rentrer dans son pays de « publier l’utilisation des besoins faite par le gouvernement haitien des dizaines de millions de dollars collectés à partir de la taxation de $1.50 sur chaque transfert vers Haïti« , n’a jusqu’à ce jour honoré sa promesse.

Rappelons que le budget 2020-2021 de Moise-Jouthe, en fin de mandat, est qualifié « d’irréaliste » par des économistes haitiens craignant avant tout une inflation « gigantesque » à venir avec ce régime autoritaire circulant sur in boulevard sans frein.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *