justin-yvon-va-produire-un-repertoire-mondial-de-musique

Justin Yvon va produire un répertoire mondial de musique

Justiny Destiny, le Coraillais qui investit le marché musical. L’artiste Justin Yvon ambitionne de produire un répertoire  de musique mondiale. Les 12 millions Haïtiens sont un marché très exigu, on doit viser le monde, dit-il en substance.

Dimanche 11 octobre 2020 ((rezonodwes.com))– L’artiste Justin Yvon, de son sobriquet Justiny Destiny, vient de sortir son tout premier album titré « positivité ». Cette étoile née sous le ciel de Corail, la cité de grands écrivains (Claude Pierre, René Bélance, Edouard Antonin Tardieu, Roger Edmond) a de quoi, grâce à son talent, pour épater les mélomanes au goût le plus difficile.

Avec sa voix éblouissante, ses textes d’un rythme bien agrémentés et ses arrangements peaufinés, il est capable de faire chanter, de faire danser et de tenir en haleine n’importe quel public en quête de la bonne ambiance. Il offre toujours de très bonnes prestations et qui n’ont pas manqué de faire vibrer ses fans. Ses deux plus grandes  performances demeurent sa prestation d’abord en compagnie de  Septentrional à l’hôtel Riz Kinam II et ensuite une grande prestation en compagnie du même groupe au club international. 

Justiny Destiny qui pratique le Rnb, le jazz, le blues, le compas fait de l’amour une des toiles de fond de son répertoire musical. Il a aussi plusieurs singles qui mettent en relief l’engagement social de l’artiste. Les tubes tels que Ayiti te, Etre un Humain, Célébrer, Chimen Konsyans, Leve, Timoun yo se lavi, Le monde va mal  disponibles sur son album illustrent parfaitement son aspiration.

Advertisement

Il veut utiliser sa voix comme instrument pour préconiser des changements de mentalités et de comportements au sein de la communauté, spécifiquement chez les jeunes. C’est un cri d’alarme qu’il lance pour sauver les jeunes. Il est d’une part très réjouissant d’autre part tourmenté sur ses tracts. 

Son album de onze morceaux écrits en créole et en français est disponible sur CD baby à qui l’artiste vient de signer un contrat, Amazon (https://www.amazon.com/dp/B08JNN9MPW/ref=cm_sw_r_wa_awdb_t1_UINEFb285W6WJ) Itune et bien d’autres plateformes internationales. Cet album garni de titres qui ancrent dans la réalité ethnographique du pays étale au public le talent original de cet homme faisant de sa mère,(Christine Scipion) son idole. 

Justiny Destiny est un musicien né, reconnaît-il. D’après lui, c’est la musique qui l’a choisi et non lui qui a choisi la musique. La musique est tellement inscrite dans son code génétique, c’est pourquoi, depuis sa tendre enfance, il a commencé à fredonner quelques mélodies. Mais concentré sur ses études, sa carrière d’artiste a commencé un peu tardivement.

Elle est remontée  en 2010 après sa spécialisation en obstétrique-gynécologique. Il a fait ses débuts dans un groupe de tendance jazz du nom mélojazz. Depuis quelques temps, il entame sa carrière d’artiste solo. Pour le moment, il est assisté par son band où Justin Negot Dezil joue à la guitare, Norton Celestin, au piano, jeanty au saxophone , Witler Joesil à la Batterie et Marc Joseph Emmanuel à la guitare-Basse. 

Justiny Destiny projette de travailler le plus vite sur un autre album dont les morceaux seront en anglais sur conseil de son promoteur qui vit aux Etats-Unis. 

Il est médecin, diplômé à l’École Normale Supérieure, compositeur, musicien, interprète et chanteur. Il a fait ses études primaires à Corail, ses études secondaires à Jérémie. Le single titré « leve » vidéo-clipé tourne en boucle sur les réseaux sociaux.  Il a aussi deux autres vidéos à son actif.

Les deux autres clips sont Gadon ekip dédié aux grenadiers et grenadières, Et when I’m feeling good qui est une interprétation.

James Saint Germain 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *