affaire-me-dorval:-le-greffe-du-tpi-cambriole,-le-2e-assassinat-de-me-dorval-rate

Affaire Me Dorval: Le greffe du TPI cambriolé, le 2e assassinat de Me Dorval raté

Dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 octobre, des individus non identifiés jusqu’à date ont cambriolé le greffe du Tribunal de première instance de Port-au-Prince (TPI).

Ces malfras ont emporté avec eux un sac remplis de pièces à conviction concernant l’enquête sur l’assassinat de l’ancien bâtonnier de Port-au-Prince Me Monferrier Dorval.

Selon le secrétaire général du Barreau de Port-au-Prince, Me Robinson Pierre Louis, heureusement l’une des pièces le plus importantes dans ce dossier qui est le téléphone portable de Me Dorval, il a été déplacé par un greffier.

Si non après ce cambriolage l’enquête aurait été u peu difficile pour le juge qui mène ce dossier, puisque c’est à partir du téléphone qu’on va identifier les personnes avec qui Me Dorval a échangé.

Advertisement

Me Pierre Louis conseil aux criminels de ne plus retourner puisque le téléphone est déplacé et est sous haute surveillance à présent.

Il faut dire que dans le cadre de ce dossier, la Conférence Internationale des Barreaux (CIB), a écrit le président de la République, Jovenel Moïse , à deux reprises pour lui demander de valider une commission indépendante parallèle aux enquêteurs locaux pour que justice soit rendue à cet imminent professeur, Me Monferrier Dorval.

Jeff Jean Joseph

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *