vaccin-contre-la-covid-19-:-l’unicef-va-stocker-520-millions-de-seringues-d’ici-la-fin-de-l’annee

Vaccin contre la Covid-19 : l’UNICEF va stocker 520 millions de seringues d’ici la fin de l’année

Alors que les pays et les sociétés pharmaceutiques du monde entier se préparent à distribuer les vaccins contre la Covid-19 après les essais, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a commencé à jeter les bases d’une distribution rapide, sûre et efficace en achetant et en prépositionnant des seringues et d’autres équipements nécessaires.

Mercredi 21 octobre 2020 ((rezonodwes.com))– Dès que les vaccins seront homologués, le monde aura besoin d’autant de seringues que de doses de vaccin, a déclaré l’UNICEF lundi.

Pour commencer les préparatifs, l’UNICEF stockera cette année 520 millions de seringues dans ses entrepôts, dans le cadre d’un plan plus vaste visant à disposer d’un milliard de seringues prêtes à l’emploi jusqu’en 2021, afin de garantir l’approvisionnement initial et de contribuer à faire en sorte que les seringues arrivent avant la distribution des vaccins.

En 2021, en supposant qu’il y ait suffisamment de doses de vaccins contre la Covid-19, l’UNICEF prévoit de livrer environ un milliard de seringues pour soutenir les efforts de vaccination contre la Covid-19 en plus des 620 millions de seringues que l’agence achètera pour d’autres programmes de vaccination, contre d’autres maladies comme la rougeole, la typhoïde et autres.

Une entreprise historique

« Vacciner le monde contre la Covid-19 sera l’une des plus grandes entreprises de masse de l’histoire de l’humanité, et nous devrons agir aussi vite que les vaccins pourront être produits », a déclaré Henrietta Fore, Directrice générale de l’UNICEF.

« Afin d’agir rapidement plus tard, nous devons agir rapidement maintenant. D’ici la fin de l’année, nous aurons déjà plus d’un demi-milliard de seringues prépositionnées là où elles pourront être déployées rapidement et à moindre coût. C’est assez de seringues pour faire une fois et demie le tour du monde », a-t-elle ajouté.

Dans le cadre de la collaboration de longue date entre les deux partenaires, l’Alliance mondiale pour les vaccins Gavi remboursera à l’UNICEF le coût des seringues et des boîtes de sécurité, qui seront ensuite utilisées pour le dispositif d’accès mondial aux vaccins contre la Covid-19 (COVAX Facility) et pour d’autres programmes de vaccination financés par Gavi, si nécessaire

Les « boîtes de sécurité » pour l’élimination

Outre les seringues, l’UNICEF va acheter 5 millions de boîtes de sécurité afin que les seringues et aiguilles usagées puissent être jetées en toute sécurité par le personnel des établissements de santé, ce qui réduit le risque de blessures par piqûre d’aiguille et de maladies à diffusion hématogène.

Chaque boîte de sécurité contient 100 seringues. En conséquence, l’UNICEF a déclaré qu’il « regroupait » les seringues avec les boîtes de sécurité afin de s’assurer que suffisamment de boîtes de sécurité sont disponibles pour accompagner les seringues.

Le matériel d’injection comme les seringues et les boîtes de sécurité ont une durée de vie de cinq ans, note l’agence. Les délais de livraison de ce matériel sont également longs car ces articles sont encombrants et doivent être transportés par fret maritime. Les vaccins, qui sont sensibles à la chaleur, sont normalement transportés plus rapidement par voie aérienne.

En tant que principal coordinateur des achats pour Gavi, l’UNICEF est déjà le plus gros acheteur de vaccins au monde, achetant plus de 2 milliards de doses de vaccins par an pour la vaccination de routine et la réponse aux épidémies pour le compte de près de 100 pays.

Advertisement

Chaque année, l’UNICEF fournit des vaccins à près de la moitié des enfants du monde et achète et fournit environ 600 à 800 millions de seringues pour les programmes de vaccination réguliers.

Une augmentation considérable

Les vaccins contre la Covid-19 tripleront ou quadrupleront probablement ce nombre, selon le nombre qui sera finalement produit et obtenu par l’UNICEF.

« En deux décennies, Gavi a aidé 822 millions d’enfants supplémentaires des pays les plus vulnérables du monde à accéder à des vaccins essentiels et vitaux », a déclaré Seth Berkley, Président l’Alliance Gavi.

« Cela n’aurait pas été possible sans notre partenariat avec l’UNICEF, et c’est cette même collaboration qui sera essentielle pour le travail de Gavi avec l’installation COVAX », a-t-il ajouté.

Pour s’assurer que les vaccins sont transportés et stockés à la bonne température, l’UNICEF, en collaboration avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS), dresse également la carte des équipements de la chaîne du froid et des capacités de stockage existants – dans le secteur privé comme dans le secteur public – et prépare les orientations nécessaires pour que les pays puissent recevoir les vaccins.

« Nous faisons tout notre possible pour livrer ces fournitures essentielles de manière efficace, efficiente et à la bonne température, comme nous le faisons déjà si bien partout dans le monde », a déclaré Mme Fore.

Même avant la pandémie de Covid-19, avec le soutien de Gavi et en partenariat avec l’OMS, l’UNICEF a mis à niveau l’équipement de la chaîne du froid existant dans les établissements de santé des pays afin de garantir que les vaccins restent sûrs et efficaces tout au long de leur parcours.

Les réfrigérateurs dynamisent les services de santé

Depuis 2017, plus de 40 000 réfrigérateurs à chaîne froide, y compris des réfrigérateurs solaires, ont été installés dans les établissements de santé, principalement en Afrique, a déclaré l’agence.

Et dans de nombreux pays, l’UNICEF promeut les technologies solaires pour aider les pays à maintenir les chaînes d’approvisionnement.

Au Soudan du Sud, le pays le moins électrifié du monde, où les températures dépassent fréquemment 40 degrés Celsius, plus de 700 établissements de santé ont été équipés de réfrigérateurs à énergie solaire par l’UNICEF, soit environ 50 % de l’ensemble des établissements du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *