la-delimart-assigne-l’ulcc-en-justice

La Delimart assigne l’ULCC en justice

Quelques heures après que l’Unité de lutte Contre la Corruption (ULCC) a informé le propriétaire du groupe Délimart, Dr Reginald Boulos, qu’un expert évaluateur se rendra ce jeudi 22 octobre au local de ladite entreprise à Diquini (commune de Carrefour), dans le but d’évaluer le bâtiment, dans le cadre du prêt ONAMART/ ONAPHARMA, la Delimart contre-attaque en assignant l’ULCC en justice.

La Delimart explique que la loi portant sur la création de l’ULCC ne lui confère pas le droit de réaliser des expertises par des experts assermentés. Le décret du 8 septembre 2004, cité par l’ULCC pour justifier sa décision, est arbitraire, selon la Délimart.

Advertisement

En raison de l’illégalité de la démarche de l’ULCC, la Délimart déclare que la décision de l’ULCC est nulle et de nullité radicale, peut-on lire dans cette note publiée le mercredi 21 octobre 2020.

Jeff Jean Joseph

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *