l’opc-exige-reparation-pour-les-victimes-du-cholera-en-haiti

L’OPC exige réparation pour les victimes du choléra en Haïti

L’Office de protection du citoyen (OPC), dans une note publiée en date du mardi 20 octobre, rappelle que ce mercredi 21 octobre marque la 10ème année depuis que le Gouvernement haïtien avait officiellement identifié l’introduction du choléra en Haïti.

10 ans après, les chiffres officiels font état de 10 000 morts et 900 000 infectés. 10 années après, l’OPC dit constater un manque d’engagement des autorités haïtiennes à accompagner les victimes et leurs familles dans leurs démarches en vue d’obtenir réparation de l’ONU.

L’OPC a fait savoir au cours d’une rencontre, le 20 octobre avec des associations des victimes, qu’il a été informé que les Nations-Unies dans son approche de lutte contre le choléra en Haïti financent des projets à Mirebalais et au Cap-Haïtien, lesquels s’exécutent sans l’implication des victimes ni dans leur conception, ni dans leur exécution.

Advertisement

L’organe de Droits Humains rappelle aux autorités haïtiennes les dispositions légales en cas de pertes ou dommages matériels ou de préjudices corporel, maladie ou décès liés à la MINUSTAH.

Jeff Jean Joseph

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *