flashback-–-5-dec.-2017|jovenel-moise-:-«-je-suis-le-seul-a-avoir-la-solution-contre-la-corruption-en-haiti-»

Flashback – 5 déc. 2017|Jovenel Moise : « Je suis le seul à avoir la solution contre la corruption en Haïti »

Mais la réalité nous rattrape vite. A vrai dire beaucoup de discours sonnent faux..

Alors, M. le Président, permettez donc l’arrivée en Haïti d’une commission d’enquête internationale pour remonter aux auteurs intellectuels de l’assassinat du bâtonnier Monferrier Dorval. C’est la seule façon de vous prendre au mot, sinon wap pale pou pale et pour ne rien dire pendant que le pays s’engouffre dans le fond d’un sh***. Trois ans plus tard, le système de gouvernance du pays est plus corrompu que jamais, il est en putréfaction. On assassine et on fait disparaître des dossiers au greffe du tribunal !

Monsieur le Président,

La solution contre la corruption dont vous avez parlé en décembre 2017, était-ce bien la formation d’un CEP-Dermalog illégal et inconstitutionnel pour venir agir en dehors de toutes normes régissant la question électorale en Haïti depuis 1987 ?
Détourner les fonds du trésor public en faveur des 9 mercenaires de votre CEP illégal mort-né qui n’a même pas été « baptisé » par vos juges de la Cour de Cassation, serait-ce bien une solution envisagée en 2017 pour combattre la corruption en Haïti ?
Programmer le retour de Sweet Micky au Palais National sans qu’il n’ait à répondre des gabegies administratives et des accusations présumées de dilapidation des fonds de Petro Caribe, est-ce bien là en 2017 votre conception de lutte contre la corruption ?
Enfin, qui vous accorde le droit de toucher à une Constitution approuvée par une majorité écrasante d’ Haïtiens ayant en horreur le pouvoir dictatorial et par-dessus tout un homme en plein déficit de légitimité ?

Dimanche 25 octobre 2020 ((rezonodwes.com))–Flashback–http://Jovenel Moise : « Je suis le seul à avoir la solution contre la corruption en Haiti »

Jovenel Moise : « Je suis le seul à avoir la solution contre la corruption en Haïti »

Ne vous pincez pas les bras. Ne vous frottez pas les yeux. Vous êtes bien éveillés et réveillés!

Port-au-Prince, mardi 5 décembre 2017 ((rezonodwes.com))– Le président Jovenel Moise ne s`érige pas seulement en champion de la corruption, mais se proclame comme le seul citoyen haïtien à pouvoir lutter, et à lutter, contre la corruption qui « gangrène le pays ».

« Personne d`autre que moi n`a identifié les cinq problèmes du pays qui sont corruption, corruption, corruption, corruption et corruption. Je suis le seul à avoir la solution », s`est vanté le chef de l`état qui s`appuie sur l`arrestation de quelques faussaires et l`asphaltage « à meilleur prix » de routes par sa « caravane de changement ».

Indexé dans le rapport de la commission sénatoriale sur la dilapidation des fonds Petro-Caribe, tout comme deux de ses plus proches collaborateurs, Jovenel Moise a profité pour décrocher des flèches contre « ceux qui profèrent des mensonges à l`encontre des gens » et qui dévient « sa » lutte contre la corruption.

L`élu de la plateforme politique Tet Kale n`a pourtant rien dit concernant les accusations de surfacturation portées contre lui à propos d`un contrat de l`une de ses nombreuses entreprises pour l`installation de lampadaires « invisibles » au regard de la commission anti-corruption du sénat, du contrat de fournitures de services pour la construction d`une route ayant porté la BID (oui, la BID!) à réclamer le remboursement intégral du montant, de ses démêlés avec l`ULCC et la justice haïtienne pour des accusations de blanchiment, et du devenir de son entreprise de production de bananes qui a coûté des millions au trésor public.

Alors, dans ce dossier, faisons comme les grands pontes de l`ONU et déclarons que nous allons prendre notre président au mot! Peut-être que dès ce soir, le président Jovenel Moise va commencer à donner un coup de balai dans son entourage et parmi ses « compétences rares », à s`expliquer sur ses « dossiers » brûlants, à démentir la distribution aux sénateurs de 29 millions de gourdes en liquide et à s`exprimer sur les scandales de kits entachant la réputation de son pouvoir.

Prenons notre président « au mot »!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *