haiti-/-politique:-patrick-chrispin-plaide-en-faveur-d’un-pacte-de-confiance-entre-les-protagonistes

Haïti / Politique: Patrick Chrispin plaide en faveur d’un pacte de confiance entre les protagonistes

Le Conseiller du président Jovenel Moïse, Jean Willio Patrick Chrispin se dit préoccupé par la crise qui ronge actuellement le pays. Il dit croire qu’un pacte de confiance s’avère nécessaire pour que les acteurs arrivent enfin à une entente politique pour favoriser la réalisation des élections et la réforme constitutionnelle. Il informe que le président Jovenel Moïse a déjà rencontré des leaders de l’opposition radicale, à cet effet.

Port-au-Prince, le 25 octobre 2020.- Le conseiller du président Jovenel Moïse, Jean Willio Patrick Chrispin, lors d’une interview accordée à la rédaction de Vant Bef Info (VBI), a souligné que l’appel au dialogue du chef de l’État pour la signature d’un pacte de confiance augure une écoute politique retrouvée et sereine au sein de la classe politique haïtienne et de la société civile.

« À travers ce pacte nous pourrons restaurer l’autorité de l’État et instaurer l’État de droit aux fins de doter le pays d’une nouvelle Constitution et organiser des élections libres, crédibles et honnêtes pour renouveler le personnel politique », a déclaré le conseiller du président.

Selon M. Chrispin, le pays se trouve plongé dans une instabilité ponctuée de vives tensions politiques, sociales et économiques et affaibli par le climat d’insécurité généralisée.

Pourtant, explique-t-il, pour apporter des solutions idoines, le président fait choix d’une architecture durable de management inclusif de la chose publique par la cohabitation et le partage de responsabilités. Il estime que le but essentiel de ce pacte est de mettre d’aplomb l’exécutif et l’opposition pour la paix et la stabilité.

Selon le conseiller Chrispin, un pacte de confiance est un acte fort qui souligne la fin de la déstabilisation politique, de la crise sociétale, de l’insécurité générale, de la crise économique chronique et aigüe. Si les protagonistes arrivent à trouver un accord politique conduisant à la signature d’un pacte de confiance, cela conduira automatiquement à un large changement au niveau du gouvernement.

Advertisement

« On ne sait pas qui est ministrable et qui ne l’est pas. L’essentiel, par la mise en application du pacte de confiance, il va y avoir un large changement au sein du gouvernement et dans l’administration publique », a martelé Jean Willio Patrick Chrispin répondant à la question « Qui sera le prochain Premier Ministre ».

Patrick Chrispin dit espérer que désormais la frange de l’opposition radicale qui s’y opposerait pour des intérêts de transition politique inavoués et inavouables à toute signature d’un accord politique de pacte de confiance en porte la responsabilité de son échec et de sa défaite populaire. « Il faut définitivement cesser la posture déstabilisation-transition-intoxication qui a mené notre pays dans la situation d’instabilité dans laquelle il se trouve aujourd’hui », a-t-il scandé.

Vant Bef Info (VBI)

L’article Haïti / Politique: Patrick Chrispin plaide en faveur d’un pacte de confiance entre les protagonistes est apparu en premier sur Vant Bèf Info. Vant Bèf Info – VBI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *