l’opc-dresse-un-tableau-sombre-pour-la-journee-internationale-des-prisonniers

L’OPC dresse un tableau sombre pour la journée internationale des prisonniers

Ce dimanche 25 octobre marque la journée internationale des prisonniers. L’Office de protection du citoyen (OPC) n’a pas raté l’occasion pour dresser un tableau sombre de la situation des détenus et rappelle que chaque dernier dimanche du mois d’octobre est consacrée à la commémoration de la journée internationale des prisonniers.

“Cette commémoration en Haïti se situe dans un contexte de vive préoccupation avec la violation systématique des droits de plusieurs milliers de personnes, détenus dans les centres carcéraux”, déclare l’OPC.

Pour l’organe de protection des droits humains, cette année est marquée particulièrement difficile pour les détenus. Troubles socio-politiques, apparition de la Covid-19, mouvements de grève des magistrats et des greffiers, sont entre autres les conséquences néfastes sur le fonctionnement de la justice, particulièrement sur la chaîne pénale.

Advertisement

Actuellement, le taux de personnes en attente d’être jugées s’élève à 75%.

L’OPC recommande aux autorités étatiques une plus grande implication dans le fonctionnement des centres carcéraux du pays dans une perspective d’amélioration des conditions de vie des personnes privées de liberté.

Jeff Jean Joseph

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *