afachap-ou-la-volonte-de-service-a-la-communaute

AFACHAP ou la volonté de service à la communauté

Mardi 27 octobre 2020 ((rezonodwes.com))– À un moment où Haïti se voit vidée de ses cadres, formés dans divers domaines scientifiques; dans la commune de Port-Margot, au Nord d’Haïti, nous constatons un phénomène inverse avec l’Asosyasyon Fanm pou Chanje Pòmago (AFACHAP) dont la mission est « d’œuvrer pour le développement de la commune en général, du  secteur des femmes en particulier. »

Les spécialistes en développement local soutiennent que la transformation des communautés repose sur les fils et filles avisé(e)s, conscient(e)s et dynamiques originaires de ces communautés. Autrement dit, l’instigateur de tout changement, ce sont les natifs et natives des communautés.

En effet, l’Asosyasyon Fanm pou Chanje Pòmago (AFACHAP), fondée le 28 octobre 2017 par Roudy APPOLON et Anthony JEAN en compagnie d’une équipe de femmes de la zone, est un outil au service de la communauté port-margotienne. Ces femmes dévouées et dynamiques se donnent pour mission d’agir dans la construction d’une communauté prospère teintée du vivre-ensemble.

Depuis la création de cette organisation de femmes, AFACHAP a déjà réalisé de nombreuses activités en vue d’aider la population port-margotienne:

– Une série de conférences intitulée « Yon mwa yon konferans » avec des invités de marque comme le journaliste Clarens RENOIS et le professeur et historien Bel ANGELOT;

– Réalisation de Test IVA à l’hôpital de Fauché, Port-Margot;

– Foire médicale en collaboration avec HANA, une association d’infirmières des États-Unis;

– Distribution de 4000 kits contenant des matériels de protection contre la COVID-19;

– Distribution de matériels dans des hôpitaux de la commune de Port-Margot;

– Cérémonie d’hommage aux femmes s’impliquant dans diverses activités dans la commune: ancienne professeure, Madan Sara, ansyen Machann fritay, etc.;

– Des séances de sensibilisation et de formation;

–  Promotion au respect des droits humains dont les droits des femmes en particulier;

– De plus, l’AFACHAP a introduit une émission d’éducation civique intitulée « Edike pou chanje » sur les ondes de la Radio Fantastic, 95.7 FM, la seule station de radio de la commune de Port-Margot depuis plus de 20 ans

Par ses initiatives cette association est présente dans toutes les sections communales de la commune de Port-Margot, appelée autrefois Refuge

Advertisement
. AFACHAP ne rate jamais une occasion pour supporter les habitants de la commune.

En dépit des difficultés économiques, par la contribution des membres de l’organisation et le support de certaines personnalités de la Diaspora (fils et filles de Port-Margot), ce regroupement de femmes arrive tant bien que mal à marquer en grandes lettres son existence à Port-Margot. Ces vaillantes femmes démontrent ce que nous sommes capables de faire quand nous sommes unis. Ces géantes prouvent que nous pouvons prendre en charge notre société par l’implication de toutes les citoyennes et tous les citoyens. 

Haïti a besoin de ces modèles d’organisation. Ce sont avant tout les Haïtiens et Haïtiennes qui doivent prendre en charge le destin d’Haïti. Le pays doit être pensé de l’intérieur et les Haïtiens et Haïtiennes doivent être au cœur de cette entreprise.

L’expérience de mauvais goût faite par l’intronisation, l’implication et l’invasion des Organisations Internationales en Haïti depuis les années 2010, surtout, peut nous servir de lumière pour mieux aborder la question du développement d’Haïti. Les Organisations internationales ne vont rien changer de nos conditions d’existence.  Haïti doit être forte de l’intérieur. Il nous faut des associations capables de faire autrement.  

Longue vie à l’Asosyasyon Fanm pou Chanje Pòmago (AFACHAP). Qu’elle accomplisse son objectif, celui de travailler à la construction d’une  commune de Port-Margot florissante à la hauteur de son histoire.

Iléus PAPILLON

Natif de Port-Margot

Sociologue/Master en Patrimoine bâti

Crédit photo : AFACHAP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *