jovenel-moise,-en-voulant-le-beurre-et-l’argent-du-beurre,-dit-une-chose-et-fait-le-contraire

Jovenel Moise, en voulant le beurre et l’argent du beurre, dit une chose et fait le contraire

minute de réflexion

Jovenel Moise, pour répéter son fameux ministre des Affaires Etrangères et de propagande internationale, « veut le beurre et l’argent du beurre ».

Dr. Claude Joseph avait bien raison d’écrire en février 2016 que « les tèt Kale veulent le beurre et l’argent du beurre » et c’est prouvé aujourd’hui. Celui-ci en devenant l’un des maîtres à penser de ce régime autoritaire, aide bien son patron Jovenel moise, à conduire le pays à sa perte tout en s’assurant de l’enfoncer davantage dans la merde.

Mardi 27 octobre 2020 ((rezonodwes.com))–Avec seulement deux tweets extraits de son compte officiel du réseau social Twitter, publiés dans l’après-midi du mardi, l’apprenti-dictateur Jovenel Moise a clairement démontré sa bonne volonté de s’attacher au pouvoir et de parvenir à le confier à son mentor Michel Martelly, en signe d’une infinie et éternelle reconnaissance.

L’une des publications ayant trait au CEP-Dermalog mort-né a frisé l’indécence, le mépris et le dédain des secteurs de la classe politique recherchant une solution pacifique à la crise socio-politique pluridimensionnelle que traverse le pays, résultante de sa mauvaise gestion. Jovenel Moise est entêté et provocateur on ne peut plus, pour un président ayant perdu l’estime de toute une majorité de gens à l’esprit clairvoyant.

En soulevant à nouveau, mardi, le point de « lutte contre la corruption« , un bouillon réchauffé, si néanmoins, Moise se respectait réellement vrai et avait au moins un peu de respect pour l’intelligentsia haïtienne, celui-ci aurait dû attendre une autre occasion favorable pour soulever la question d’une quelconque rencontre avec ses 9 mercenaires de sa CEP (commission électorale présidentielle). D’autant plus, comment déclarer au grand jour vouloir lutter contre la corruption et par la même occasion persécuter dans le mal et ordonner le décaissement des fonds du trésor public en faveur des membres d’une institution décriée et non reconnue d’utilité publique ?

Le trouble bipolaire dont souffre Jovenel Moise qui dit souvent une chose et en fait le contraire est une autre forme de dépression qui comporte aussi des épisodes maniaques, d’un homme à la tête d’un Etat renégat qui n’hésitera pas à faire massacrer, assassiner, kidnapper, détourner des fonds publics pour se maintenir au pouvoir, tout au moins pour 30 ans et plus.

Jovenel Moise et toute sa clique constituent un véritable danger pour Haïti. Ses élections programmées avec des cartes Dermalog imprimées en double et triple copie, ne peuvent être remportées par ses candidats et alliés, les seuls qui seront habilités à mener campagne dans les zones dites de « non-droit ». Attendons de le voir à l’œuvre au lendemain du 7 février 2021, se lè wa wè wa kwè

Advertisement
. On comprend toujours quand c’est trop tard, comme dit la chanson de Frédéric François.

Incohérence et comportement affiché d’un individu bipolaire :

Jovenel Moise, mardi après-midi : »Map envite tout aktè politik, lidè relijye, elit entèlektyèl yo, elit ekonomik lan, diaspora, sosyete sivil la vi n pran plas nou abò tren solidarite a, tren inite a, tren chanjman an, tren refòm nan, tren la pè a, tren estabilite a, tren sekirite a, tren kwasans ekonomik lan« .

Jovenel Moise, mardi après-midi : »Je me suis entretenu, ce mardi 27 octobre, avec les membres du nouveau CEP. Les discussions ont porté sur l’opérationnalisation de la machine électorale. Les conseillers électoraux ont réaffirmé leur engagement pour des élections libres,inclusives,honnêtes et transparentes« .

Mais en fait, qui conseille ce président, s’il en a effectivement un rodant autour de lui ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *