venezuela-–-fuite-du-leader-de-l’opposition-vers-madrid-:-maduro-annonce-le-depart-de-caracas-de-l’ambassadeur-d’espagne-« dans-quelques-jours »

Venezuela – Fuite du leader de l’opposition vers Madrid : Maduro annonce le départ de Caracas de l’ambassadeur d’Espagne « dans quelques jours »

Le Venezuela accuse l’ambassadeur espagnol de « complicité » dans l’évasion de Leopoldo López. Maduro rappelle les actions d’ingérence et les violations constantes des dispositions en matière diplomatique par l’ambassadeur Silva, qu’il a accusé de mépriser les « valeurs patriotiques et républicaines du Venezuela« .

Mercredi 28 octobre 2020 ((rezonodwes.com))–Le président du Venezuela, Nicolás Maduro, a confirmé mercredi le départ du pays dans les prochains jours de l’ambassadeur espagnol, Jesús Silva, qui, selon lui, a été impliqué dans la fuite du leader de l’opposition et fugitif de la justice, Leopoldo López.

Lors d’une conférence de presse donnée depuis le Palacio de Miraflores (siège de l’exécutif), Maduro a tenu le diplomate responsable de la poursuite des négociations avec le gouvernement de Madrid pour faciliter la fuite du leader du parti d’extrême droite, Volonté Populaire, vers l’Espagne.

En 2015, M. López a été condamné à 13 ans de prison pour les délits d’instigation publique, d’association de malfaiteurs et de provocation lors de la vague d’insurrection connue sous le nom de La Salida

Advertisement
, qui a fait 43 morts et des centaines de blessés.

Favorisé par une mesure alternative de privation de liberté, le leader de l’opposition a violé le régime d’assignation à résidence le 30 avril 2019, lors de la tentative de coup d’État qu’il a organisée avec le président autoproclamé en charge Juan Guaidó et un petit groupe de militaires déserteurs.

Après l’échec de la tentative de coup d’État, Leopoldo López a été admis comme invité à la résidence de l’ambassadeur d’Espagne à Caracas, d’où il a continué à diriger la coordination de plans violents, selon les maîtres de Caracas, comme l’incursion terroriste avortée du 3 mai dernier, connue sous le nom d’opération Gideon.

Enfin, Maduro a décrit la fuite de Leopoldo López, soutenu par des pays occidentaux, comme une défaite des facteurs d’opposition qui soutiennent les voies du coup d’État, de la violence et du terrorisme pour réaliser leur programme politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *