59-millions-de-dollars-americains-a-haiti-pour-combattre-les-violences-faites-aux-femmes

59 millions de dollars américains à Haïti pour combattre les violences faites aux femmes

Lancement en Haïti, ce jeudi, de l’Initiative Spotlight par le Gouvernement haïtien, le Système des Nations Unies et l’Union Européenne pour l’élimination des violences familiales faites aux femmes et aux filles d’ici 2030. Haïti beneficiera un financement de 59 millions dollars américains dans le cadre de ce programme. Cependant, une somme de 591 millions dollars américains est disponible pour son exécution à l’echelle mondiale, selon un communiqué conjoint du Ministère de la Planification et de la Coopération Externe, de l’Union Européenne et des Nations Unies en Haïti.

Port-au-Prince, le 29 octobre, 2020. Le Gouvernement d’Haïti, le Système des Nations Unies et l’Union européenne lancent, le jeudi 29 octobre 2020, l’Initiative « Spotlight » en Haïti. Ce programme est un partenariat mondial pluriannuel doté d’un financement de 591 millions dollars américains, qui a pour objectif d’éliminer toutes les formes de violences à l’égard des femmes et des filles d’ici 2030, selon un communiqué conjoint du Ministère de la Planification et de la Coopération Externe, de l’Union
Européenne et des Nations Unies en Haïti.

« Haïti est l’un des 6 pays bénéficiaires de la région des Caraïbes (Belize, Haïti, Jamaïque, Grenade, Guyana et Trinidad et Tobago) qui compte sur un financement de 59 M USD », précise cependant ce communiqué conjoint.

« Cette initiative représente
un effort mondial sans précédent visant à investir dans l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes, conditions préalables et moteur de la réalisation des objectifs de développement durable ».

L’Initiative Spotlight en Haïti, qui bénéficie d’un soutien de 14 millions dollars américains, sera mise en œuvre entre 2020 et 2022 et vise à protéger les femmes et les filles contre les violences familiales telles que : le viol, l’inceste, le harcèlement sexuel, physique et moral, ainsi que d’autres privations et restrictions de libertés. Elle a également pour ambition d’assurer une prise en charge holistique des femmes et filles survivantes de violences.

Advertisement

Selon les données disponibles, En Haïti, plus d’une femme sur trois déclare avoir subi des violences de la part de son partenaire, époux, mari ou fiancé. 29% de femmes en âge de procréer ont subi des violences physiques ; dans 45% des cas de la part de leur partenaire intime.

34% de femmes en couple sont survivantes de violences conjugales, et dans 37% des cas, ces violences génèrent des blessures graves. 12% de
femmes haïtiennes ont déjà subi des violences sexuelles dont environ un quart sont des filles âgées de 15-17 ans.

31% des femmes aussi subissent ou sont exposées à plusieurs types de violences et pressions psychologiques telles que la jalousie excessive, la limitation de contact avec l’extérieur ou la famille ou le contrôle strict des déplacements, avec comme ultime objectif d’exercer un contrôle sur elles.

En Haïti, l’Initiative Spotlight propose de mobiliser les efforts pour aborder spécifiquement l’une de ses formes les plus répandues et invisibles : la violence familiale, conclut-t-il.

Vant Bef Info (VBI)

L’article 59 millions de dollars américains à Haïti pour combattre les violences faites aux femmes est apparu en premier sur Vant Bèf Info. Vant Bèf Info – VBI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *