flashback-7-octobre-2019.-general-abraham-dit-c’est-assez-:«-non-a-l’impunite,-non-a-la-corruption,-non-aux-monopoles-»

Flashback -7 octobre 2019. Général Abraham dit c’est assez :« Non à l’impunité, non à la corruption, non aux monopoles »

Nous attendons d’entendre ce que notre Général a à dire sur l’un des deux seuls et uniques arrêts de débet dont l’un le concerne directement, prononcés par la Cour des Comptes en un demi-siècle d’existence. Vous avez déclaré le 7 octobre 2019 et nous citons : « Non à l’impunité, non à la corruption…« . Un militaire devrait toujours donner sa parole d’honneur.

Général, vous aviez pris part à bien de cérémonies au Mupanha depuis son inauguration le 7 avril 1983, à côté de Duvalier, Namphy, Aristide, Trouillot…mais là, la comédie de vendredi dernier était de très très mauvais goût. Nou paka fè yon péyi sa, se pa nou sèl ki tal lekòl. Quelle est donc la référence constitutionnelle permettant à un prétentieux dictateur de vous réunir devant « l’autel sacré » de la Patrie. Eske se wou sèl ak ansyen prezidan pope twèl Boniface ak Jovenel Moise, ke Anperè Dessalines te bay batistè ?

Sur la demande de l’ex Premier-ministre Gérard Latortue – [qui avait éclipsé le président Alexandre], – Hérard Abraham revient en Haïti en février 2004 pour être nommé Ministre de l’Intérieur et de la Défense jusqu’au 31 janvier 2005. Le même jour, il devient Ministre des Affaires Étrangères jusqu’au 9 juin 2006.

« Non aux monopoles », Hérard Abraham

Dimanche 1er novembre 2020 ((rezonodwes.com))–Flashback–https://rezonodwes.com/2019/10/07/general-abraham-dit-cest-assez/

Nous ne pouvons pas continuer ainsi, tonne le général Abraham

Lundi 7 octobre 2019 ((rezonodwes.com))– Ne voulant plus qu’Haïti continue à être traitée de « Shithole Country », le lieutenant général retraité des Forces Armées d’Haïti, Hérard Abraham, est sorti de son silence pour s’adresser aux Haïtiens, au fort d’une grave crise secouant la première république nègre indépendante du monde.

En tant que « patriote concerné », Hérard Abraham a expliqué qu’il s’acharne à trouver une issue bénéfique à cette crise qui n’a que trop durer.

« Après beaucoup de consultations et maintes réflexions, j’exhorte toutes les forces vives de la nation, spécialement les femmes et les jeunes, à œuvrer pour une solution susceptible de redresser la barque nationale

Advertisement
 », a indiqué Abraham dans un message préenregistré diffusé sur les réseaux sociaux.

Le général Abraham invite les leaders communautaires et patriotes à le rejoindre pour s’impliquer dans la recherche, la validation et l’accompagnement d’une option salutaire qui devra mener Haïti vers une destinée stable et salutaire.

L’ex ministre des Affaires Étrangères de la transition post-Aristide, qui a refusé de garder le pouvoir après la chute du général Prosper Avril, exhorte les élus du Peuple, qui sont selon lui au cœur du scandale, à faire preuve de dépassement et de bonne foi en appuyant, en améliorant et en accompagnant cette initiative.

« Nous ne pouvons pas continuer ainsi », a martelé le général qui a aussi conseillé à ses compatriotes de dire non à la haine, non à la confrontation, non à la pauvreté, non à la misère, non à l’impunité, non à la corruption, non aux inégalités, non aux monopoles mais oui à l’inclusion, oui à la solidarité, oui à l’entraide, oui à l’abondance, oui à l’amour.

« Soyons unis, chers compatriotes, pour éviter une nouvelle souillure de la première République Noire du monde. Travaillons ensemble pour faire d’Haïti un pays accueillant […] Que Dieu nous garde et bénisse Haïti », a finalement déclaré Hérard Abraham, Lieutenant Général retraité, Forces Armées d’Haïti .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *