le-saviez-vous?-il-y-a-plus-de-1200-candidats-a-la-presidence-aux-etats-unis-cette-annee!

Le saviez-vous? Il y a plus de 1200 candidats à la présidence aux États-Unis cette année!

Les quelques 70 prétendants au fauteuil présidentiel à déposer leur candidature devant le Conseil Électoral d’Haïti en 2015 ne font certainement pas le poids!

Vendredi 6 novembre 2020 ((rezonodwes.com))– Le public n’a d’yeux que pour Joe Biden et Donald Trump, comme candidats à l’élection présidentielle américaine. Mais, il y a encore 1224 autres, y compris le rappeur Kayne West et et l’universitaire Jo Jorgensen que Rezo Nòdwès a déjà présentés dans des articles précédents. Il faut signaler qu’au départ un total de 1238 personnes avaient déposé leur candidature.

Environ 325 d’entre eux se revendiquent démocrates, 164 républicains, 35 libertariens, 23 écologistes – les autres étant juste des «indépendants».

En vertu des règles strictes dans chaque état, seule la candidate Joanne Jorgensen du Parti Libertarian a réussi à se faire figurer sur les bulletins de vote dans les 50 états américains, comme les deux géants du parti démocrate et du parti républicain.

Finalement, parmi ces  »petits » candidats évoluant dans l’ombre de Biden et Trump, une trentaine se sont réellement présentés au scrutin, dans un ou plusieurs Etats du pays.

Au total, seulement sept candidats ont réussi à être inscrits sur les bulletins de plus de dix Etats. Dans le Colorado et le Vermont, 21 candidats à la présidentielle figuraient ainsi sur les bulletins de vote, un record aux Etats-Unis. 

Advertisement

Diplomée en psychologie et ancien cadre de IBM, Jo Jorgensen a engrangé pour le Parti Libertarien 1,1% des suffrages (environ 1,64 million de voix), loin des 3% obtenus en 2016 par un autre candidat de cette entité.

L’écologiste Howie Hawkins, 67 ans, est présent dans une trentaine d’Etats. Il était techniquement en capacité d’atteindre les 270 grands électeurs, soit la majorité absolue du collège électoral chargé d’élire le président, mais n’a bénéficié que de …  328 000 votes.

Le rappeur de 43 ans, Kanye West, candidat dans 12 des 50 États américains, a pu récolter 60 000 votes, dont 10 200 dans le Tennessee, État du Sud remporté par son ami Donald Trump.  Anti-avortement, anti-vaccin et pro-armes, celui qui voulait devenir un président spécial milite pour la légalisation du cannabis, l’abolition de la peine de mort, et se déclare favorable à l’accueil des migrants. 

Décidément, cette année aucun de ces outsiders n’a créé la surprise sur l’échiquier électoral.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *