declaration-du-21-aout-:-les-propositions-pour-preparer-la-transition-post-jovenel-affluent-!

Déclaration du 21 août : Les propositions pour préparer la transition post-Jovenel affluent !

Le comité de suivi de la  »Déclaration du 21 Août » s’active à finaliser un document unique résultant des différentes propositions de sorties de crise formulées par des organisations de la société civile et des regroupements politiques. Une transition politique au départ du président Jovenel Moïse se dessine, insistent les signataires de la déclaration

Lundi 9 novembre 2020 ((rezonodwes.com))– La dernière ligne droite pour entamer la transition et rompre avec la gouvernance politique se précise selon le comité de suivi de la  »Declaration du 21 Août ». Réunis, le dimanche 8 novembre à Delmas, les membres du comité de suivi ont fait part à la société des avancées enregistrées après le lancement du mouvement le 21 Août dernier dans le  »jardin Kiskeya ».

Parallement, il a été question pour le comité de suivi de renouveler son engagement à boucler le processus à la préparation de la transition politique.  À Teras Garden, des acteurs de la société civile, des personnalités politiques ont acté leur adhésion à la demarche en soumettant des propositions à l’organisation de la transition.

 »Ceux-là qui se sont embarqués dans le processus doivent pertinemment s’engager à fond. Nous sommes dans une phase décisive et il nous faut un leadership collectif », a affirmé l’écrivain Lionel Trouillot.

Les documents ont afflué et la tendance affichée témoigne de la nécessité de poursuivre le combat pour faire bouger les lignes, a soutenu l’ancien député de Thiotte. Pas moins de 11 propositions en support dur ont été officiellement reçus par le comité de suivi de la  »Déclaration du 21 Août ». Vikerson Garnier, également membre du Collectif des anciens député de l’opposition et alliés (CADOA) rapporte avoir collecté plus d’une dizaine d’autres textes par email dans ce processus ouvert. 

Abel Descolines, membre du CADOA, plaide en faveur d’un Conseil d’État de 5 membres devant conduire la transition politique. Il envisage également un conseil de gouvernement pour la mise en place des dispositions à établir un nouveau système de gouvernance politique nouvelle.

Advertisement

Les perspectives s’annoncent encourageantes pour l’avenement du pouvoir de transition devant jeter les bases d’un nouvel État, ont indiqué les initiateurs du processus. Le comité de suivi met les bouchées doubles pour soumettre, dans un délai proche, un document inclusif découlant des différentes conceptions émises par les signataires, ont garanti les membres du comité de suivi. Dans la foulée, le comité presse les acteurs à faire parvenir leur texte sans délai.

La rencontre entre les différents acteurs politiques et personnalités de la société civile organisée intervient moins de 48 heures après la publication dans les medias des résultats des élections américaines ayant consacré Joe Biden à la présidence des États-Unis. Pour le dirigeant de la Nouvelle orientation unifiée pour libérer Ayiti (NOULHA), Louis Gérald Gilles, aucune coïncidence n’est à relever dans cette initiative. Selon lui, la nouvelle administration américaine attend que le peuple haïtien se mobilise pour son futur. Le partenaire américain ne va pas s’imiscer dans les affaires internes d’Haïti. Il revient aux haïtiens de décider de leur avenir, a-t-il analysé.

Des figures comme Guerda Benjamin Alexandre, ancienne députée de Savanette, Joseph Manès Louis, ancien élu de Cabaret, Jean Marcel Lumerant, ancien représentant de la circonscription de Grand-Goave à la 50è législature, Yvon Feuillé, ancien sénateur de la République, Josué Merilien, syndicaliste, Reynold Georges, ancien conseiller politique de Jovenel Moïse, René Civil, dirigeant du parti Émergence patriotique entre autres ont payé de leur présence à la cérémonie. Alors que des représentants de  »Pitit Dessalines », du Mouvement de la troisième voie (MTV Haïti) attendus à la rencontre ont brillé par leur absence.

Hervé Noël
vevenoel@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *