dossier-cour-des-comptes:-jovenel-moise-dit-n’avoir-pas-ote-a-la-cour-son-pouvoir-de-controle

Dossier Cour des Comptes: Jovenel Moïse dit n’avoir pas ôté à la Cour son pouvoir de contrôle

« On enlève pas le pouvoir de contrôle de la Cour supérieure des Comptes et du Contentieux administratif », se défend Jovenel Moïse. Selon le chef de l’Etat, le pouvoir de contrôle de la Cour des comptes qui se faisait à priori et à posteriori, va se faire maintenant à postériori, mais pas question d’enlever de la Cour son pouvoir, a-t-il dit sur la Radio/Télé Métropole le lundi 9 novembre 2020.

Port-au-Prince, le 9 novembre 2020.- Suscitant de vives réactions depuis sa publication, le décret portant sur le fonctionnement de la Cour supérieure des Comptes et du Contentieux administratif a été aussi abordé avec le président Moïse lors de son interview avec nos confrères de la Radio/Télé Métropole.

Le président Jovenel Moïse est clair. « On enlève pas le pouvoir de contrôle de la Cour supérieure des Comptes et du Contentieux administratif ». Elle a tout son pouvoir de contrôle, mais le contrôle se fera à postériori », a précisé Jovenel Moïse.

Advertisement

Le chef de l’Etat, Jovenel Moïse, précise qu’il veut défendre l’intérêt collectif. « Il y a des décisions qui attaquent des intérêts particuliers. Nous sommes là pour travailler au bien-être collectif », a déclaré Jovenel Moïse, arguant que des erreurs ont été produites dans le texte du décret du 23 novembre 2005 et qu’il est de son devoir de les corriger.

Vant Bèf Info (VBI)

L’article Dossier Cour des Comptes: Jovenel Moïse dit n’avoir pas ôté à la Cour son pouvoir de contrôle est apparu en premier sur Vant Bèf Info. Vant Bèf Info – VBI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *