mega-manifs-du-18-novembre|promesses-et-operations-de-charme.-jovenel-moise-annonce-la-signature-d’un-contrat-avec-la-turquie,-sans-passer-par-la-cour,-« pour-electrifier-le-cap-haitien-a-partir-de-centrales-flottantes »,-des-palliatifs

Méga-manifs du 18 novembre|Promesses et Opérations de charme. Jovenel Moise annonce la signature d’un contrat avec la Turquie, sans passer par la Cour, « pour électrifier le Cap-Haïtien à partir de centrales flottantes », des palliatifs

Pensant vite faire oublier les innombrables décrets et arrêtés illégaux et inconstitutionnels, le ministre de facto des Travaux Publics indique que le gouvernement autoritaire approuve le contrat d’une centrale électrique flottante, à l’instar du décret immoral contesté sur le Code pénal et un autre instituant un CEP-Dermalog illégal. En outre, selon l’avis des experts, ce genre d’équipements ne peut être qu’un palliatif. C’est un déjà-vu sur le wharf des Gonaives après le passage de l’ouragan Jeanne.

Le gouvernement insiste dans la voix de propagande alors qu’il s’enfonce dans une complète illégalité avec ses arrêtés et décrets en folie, à moins de 3 mois de la fin du mandat constitutionnel de Jovenel Moise.

Jovenel Moise ignorant la Cour des Comptes, soumet le contrat à la CNMP, en continuant de défier les lois de la République.

Dimanche 15 novembre 2020 ((rezonodwes.com))–Sans mentionner, « a priori« , l’avis favorable de la Cour des Comptes, le ministère de facto des travaux publics a indiqué avoir unilatéralement « approuvé le contrat pour des centrales électriques flottantes d’origine turque qui produiront quelque 115 mégawatts« . Mais selon des experts contactés par le journal, les centrales électriques flottantes ne peuvent servir uniquement comme palliatif après un désastre naturel et n’ont rien de construction permanente à durée de vie illimitée.

L’énergie produite, selon le ministre montant sur ses quatre chevaux pour lancer plus loin les promesses mirobolantes de l’apprenti-dictateur, Jovenel Moise, « permettra d’électrifier 24 heures sur 24 le Cap-Haïtien et d’améliorer la distribution dans la zone métropolitaine de la capitale« , qui, pour l’instant, n’est alimentée que moins de 12 heures par jour.

Advertisement

Le ministre qui n’a précisé ni le temps et la durée des travaux, s’est tout simplement contenter de signaler dans son opération de charme que les municipalités de Grande Rivière du Nord, Acul du Nord, Plaine du Nord, Milot, Limbé, Bas Limbé et Port Magot allaient bénéficier des services de ces centrales flottantes de Turquie dont le coût journalier n’a pas révélé ainsi la teneur du texte du contrat signé entre les deux Etats.

Soulignons que pour finaliser dimanche cette opération de charme à moins de 72 heures de lancement d’une méga-manifestation à travers le pays pour dénoncer la corruption et l’impunité, samedi soir, le Président Jovenel Moïse a déclaré avoir eu un échange de vues avec son homologue turc, Tayyip Erdogan, dit-il, « sur l’avancement du projet d’électrification dans le cadre de la coopération binationale« .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *