des-citoyens-haitiens-denoncent-une-insecurite-« planifiee »

Des citoyens Haïtiens dénoncent une insécurité « planifiée »

Plusieurs dizaines de citoyens ont déclenché le mardi 17 novembre 2020, un mouvement de protestation à Port-au-Prince, plus précisément à « Carrefour Tifou » pour dire « NON » à ce qu’ils appellent un climat d’insécurité planifié auquel le pays fait face. Pour l’occasion, ils ont dressé des barridades pour bloquer les rues.*

Port-au-Prince, le 17 novembre 2020._ « Aba ensekirite planifye ». C’est ce slogan que des dizaines de citoyens ont scandé lors d’un mouvement de protestation à « Carrefour Tifou », Port-au-Prince, dans le but de dénoncer le climat d’insécurité qui sévit dans le pays.

Par cette initiative, les protestataires ont simulé leur mort en exposant les photos de certaines victimes de l’insécurité dont le bâtonnier Me Monferrier Dorval, l’étudiant Grégory Saint-Hilaire ainsi que les jeunes filles Évelyne Sincère et Juventa Cantave.

Advertisement

À même le sol, ils s’allongent et garent un véhicule couvert d’un drap sur lequel est écrit « Aba insekirité planifye», a constaté un reporteur de Vant Bèf Info (VBI).

Aussi, ils érigent des barricades pour paralyser la circulation des véhicules ainsi que les piétons. Une patrouille policière a été constatée sur les lieux.

Vant Bèf Info (VBI)

L’article Des citoyens Haïtiens dénoncent une insécurité « planifiée » est apparu en premier sur Vant Bèf Info. Vant Bèf Info – VBI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *