les-paiements-electroniques,-en-plein-essor,-representent-environ-77-%-de-toutes-les-operations-au-canada

Les paiements électroniques, en plein essor, représentent environ 77 % de toutes les opérations au Canada

La carte de crédit dépasse pour la première fois la carte de débit avec une croissance de 16 % par rapport à l’an dernier, tandis que la part de l’argent comptant diminue encore de 9 %

Mardi 17 novembre 2020 ((rezonodwes.com))– L’évolution de la technologie et des modes de paiement continue de transformer les habitudes des consommateurs et des entreprises canadiennes, selon de nouvelles données tirées du rapport annuel de Paiements Canada, le Rapport 2020 canadien sur les modes de paiement et les tendances des paiements.

En quête de dispositifs plus commodes, plus rapides et plus sûr, la population canadienne adopte continuellement de nouveaux modes et canaux de paiements numériques, qui ne cessent d’évoluer, comme les paiements sans contact (par carte ou téléphone), les dispositifs portables, les applications d’achat et les plateformes de commerce électronique. Le rapport de 2020, qui vient de sortir, analyse les 22 milliards de paiements effectués en 2019, dont la valeur totale s’élève à environ 9,9 billions de dollars canadiens ; Il présente les faits et les tendances qui continuent de transformer l’écosystème des paiements.

« On continue de constater un abandon généralisé des paiements papier (chèques, argent comptant), au profit de moyens plus rapides, plus faciles et plus sûrs, explique Tracey Black, présidente et chef de la direction de Paiements Canada. La pandémie a accéléré cette tendance. Plus que jamais, il s’avère que les Canadiens emboîtent le pas à la technologie, en adoptant par exemple le paiement sans contact. L’innovation continuera à élever les attentes des consommateurs et des entreprises en matière de flexibilité et d’efficacité des modes de paiement. »

Voici quelques faits saillants de 2019 :

  • Le volume des paiements électroniques a considérablement augmenté, représentant environ 16,9 milliards d’opérations, soit environ 77 % du volume total de paiements (nombre d’opérations), et 62 % de la valeur totale des paiements (somme de la valeur de toutes les opérations).

    • Les cartes de débit et de crédit ont continué à être les moyens de paiement les plus utilisés, pour respectivement 28 % et 31 % du volume total de paiements.

      • La grande majorité des Canadiens ont une carte de paiement ; environ 89 % de la population a déclaré avoir une carte de crédit, et 30 % ont déclaré avoir un solde porté à leur carte de crédit chaque mois. Environ 94 % des Canadiens ont déclaré avoir une carte de débit.
    • L’utilisation des cartes de crédit a dépassé celle des cartes de débit pour la première fois, avec une hausse de 16 % en volume et de 11 % en valeur.
    • Les paiements sans contact connaissent un essor spectaculaire : 15 % en volume et 20 % en valeur. Environ 34 % des détenteurs d’une carte de crédit ou de débit font régulièrement des paiements sans contact par appareil mobile, et 39 % des opérations de débit se font sans contact.
    • 86 % de la population canadienne a fait des achats en ligne ; les paiements en ligne ont représenté plus de 54 milliards de dollars ; les vêtements et les chaussures comptent pour plus de la moitié des achats.
    • La population continue d’adopter de nouveaux modes de paiement ; environ 18 % de celle-ci a fait des achats dans une application, et environ 15 % ont fait des achats sur une console de jeu ou un appareil de l’Internet des objets. Les dispositifs portables (ex. : montre intelligente) gagnent en popularité, et 34 % qui en possèdent un l’ont utilisé pour faire un achat.
    • Les virements en ligne ont continué à croître, mais à une cadence ralentie ; les virements en ligne ont augmenté de 36 % en volume et de 32 % en valeur. On dénombre ici plus de 540 millions d’opérations totalisant 178 milliards de dollars. La valeur moyenne d’un virement en ligne a diminué d’environ 10 $ pour tomber à 330 $.
    • Les transferts électroniques de fonds (TEF) représentent la plus grande portion de la valeur totale des opérations, soit 52 %. Plusieurs facteurs contribuent à la hausse de la valeur des TEF, notamment le paiement des salaires par les entreprises, les paiements des administrations publiques, et les paiements de facture.
  • Les paiements papier ont continué de reculer, représentant environ 3,7 milliards d’opérations, soit 23 % du volume total. Les chèques et les paiements papier jouent toujours un rôle important, constituant 35,9 % de la valeur totale des paiements. Les autres méthodes de paiement papier, l’utilisation de l’argent comptant et les retraits au guichet automatique, ne représentaient que 1,5 % de la valeur totale.

    Advertisement
    • Les paiements en argent comptant ont reculé de 9 % : ils représentent un peu moins de 19 % du volume, et cette baisse devrait continuer. Signalons que 61 % de la population a déclaré avoir payé un achat en argent comptant au cours des sept derniers jours.
    • Le volume et la valeur totale des chèques ont continué de diminuer, tandis que la valeur moyenne des chèques a augmenté ; les chèques de consommateurs ont diminué d’environ 12 % en volume et de 7 % en valeur. Le volume des chèques d’entreprise a diminué de 15 %, mais leur valeur moyenne a augmenté d’environ 5 %. Les entreprises continuent de privilégier les chèques pour les gros montants.

Tableau-synthèse : Volume et valeur des paiements au cours des cinq dernières années
(comparatif entre 2014 et 2019) 

Mode de
paiement
Volume total 2014 Volume total 2019 Changement
depuis 2014
Valeur totale 2014 Valeur totale 2019 Changement
depuis 2014
en millions % du
volume
total
en millions % du
volume
total
% $ millions % de la
valeur
totale
$ millions % de la
valeur
totale
 
Carte de crédit 4 230,0 21,1 % 6 859,0 31,1 % 62,2 % 418 358,3 4,9 % 615 154,0 6,2 % 47,0 %
Carte de débit 4 907,0 24,5 % 6 256,0 28,4 % 27,5 % 214 340,2 2,5 % 259 255,0 2,6 % 21,0 %
Argent comptant 6 583,0 32,8 % 4 065,0 18,4 % -38,3 % 116 366,0 1,4 % 85 649,0 0,9 % -26,4 %
TEF 2 476,0 12,3 % 2 947,2 13,4 % 19,0 % 3 732 905,4 43,8 % 5 178 683,0 51,8 % 38,7 %
Chèques et autres paiements papier 950,0 4,7 % 583,9 2,6 % -38,5 % 3 925 570,2 46,1 % 3 586 221,0 35,9 % -8,6 %
Virement en ligne 81,5 0,4 % 540,6 2,5 % 563,3 % 31 678,4 0,4 % 178 224,9 1,8 % 462,6 %
GA 623,0 3,1 % 466,1 2,1 % -25,2 % 72 799,5 0,9 % 67 082,0 0,7 % -7,9 %
Carte prépayée 200,0 1,0 % 328,0 1,5 % 64,0 % 11 934,6 0,1 % 19 237,0 0,2 % 61,2 %
Total 20 050,5 100 % 22 046,7 100 %   8 523 952,6 100 % 9 989 505,9 100 %  

Regard sur 2020 et les répercussions de la COVID-19 sur les habitudes de paiement

La pandémie de COVID-19 a eu de profondes répercussions sur le secteur mondial des paiements au début de l’année 2020 ; en effet, des millions d’entreprises et de consommateurs ont changé leurs habitudes de paiement. En particulier, comme l’indique l’étude de 2020 de Paiements Canada sur les tendances des paiements durant la pandémie, la COVID-19 a stimulé l’adoption des paiements numériques et sans contact. On peut s’attendre à d’autres changements en 2020, notamment :

  • Baisse des dépenses : Au cours des premières semaines de la pandémie, 75 % des Canadiens ont indiqué qu’ils dépensaient moins en raison du confinement, de la baisse de leurs revenus et d’une certaine incertitude à l’égard de leurs finances personnelles.
  • Progression constante des paiements sans contact : On s’attend à ce que les entreprises et les consommateurs continuent de privilégier le paiement sans contact en raison des craintes de contamination. Dans les premiers mois de la pandémie, 40 % des Canadiens évitaient les détaillants qui n’acceptaient pas les paiements sans contact.
  • Baisse accélérée de l’utilisation de l’argent comptant en raison de la crainte de contamination, tant du côté des commerçants que des consommateurs.
  • Essor du commerce électronique : On s’attend à une augmentation du volume et de la valeur des opérations dans le commerce électronique, car les Canadiens achètent plus en ligne, et moins en magasin. Nombre de commerces abandonneront sans doute leurs locaux pour se concentrer sur leur plateforme en ligne, à la fois pour répondre à la demande des consommateurs et pour réduire leurs coûts.

« L’univers des paiements continuera d’évoluer de façon spectaculaire durant les prochaines années, alimenté par les nouvelles technologies, la demande des consommateurs et l’évolution de la dynamique concurrentielle, explique Cyrielle Chiron, chef de la recherche et de la vieille stratégique de Paiements Canada. Au-delà de la généralisation des paiements numériques et sans contact, Paiements Canada pose les bases de la prochaine génération de paiements en vue de répondre aux besoins croissants des consommateurs et des entreprises sur le plan du contrôle, de la rapidité, de la commodité et de l’abordabilité. C’est dans cette visée qu’elle lancera le système de paiements en temps réel du Canada en 2022. »

Le rapport de 2020 sur les modes de paiement et les tendances des paiements, qui se veut un portrait complet du monde canadien des paiements en 2019, a été produit par Paiements Canada avec l’aide de fournisseurs de services de paiement, de consultants et de chercheurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *