les-modes-d’expression-des-policiers-peuvent-aneantir-les-piliers-de-l’institution,-dixit-leon-charles

Les modes d’expression des policiers peuvent anéantir les piliers de l’institution, dixit Léon Charles

Le nouveau directeur général ai de la Police nationale, Léon Charles appelle les policiers à agir pour sauvegarder l’avenir de l’institution policière de plus en plus menacé.

Mercredi 18 novembre 2020 ((rezonodwes.com))– Après avoir passé en revue les différentes unités de la Police nationale d’Haïti (UDMO, CIMO, BRI, BLTS, USGPN, POLITOUR, BOID SWAT), Léon Charles a prononcé, mardi 17 novembre, son premier discours, à l’Académie de Police à Frères.

Le nouveau patron de la PNH, se dit conscient des défis qui l’attendent dans sa mission.

Il évoque la situation d’un corps complètement transformé après un quart de siècle d’existence. La formation de plusieurs  syndicats, les mouvements de rébellion entendent saper les deux piliers sacrosaints à savoir la discipline et la confiance de la population. Ces facteurs ne font que favoriser la déstabilisation la PNH, estime-t-il.

‘’Outre les conflits interpersonnels, la PNH fait face à un mouvement de revendication de certains policiers quoique légitime peut aussi à travers ses modes d’expression anéantir les deux piliers sacrosaints à savoir la discipline policière et la confiance de la population’’, met en garde Léon Charles.

Nouveau souffle

La nouvelle administration entend innover pour faire face aux nouvelles approches, a concédé le numéro un de la PNH. L’institution doit promouvoir le respect des droits humains dans sa mission. Léon Charles, rappelant son expérience de représentant permanent d’Haïti à l’Organisation des États américains (OEA), déclare opter pour la non violation des droits humains.

Advertisement

Il affirme s’être déjà mis au travail pour adresser les défis. Il rapporte avoir visité, lundi 16 novembre dans la soirée, le commissariat de Port-au-Prince, le quartier général du Corps d’intervention de maintien d’ordre (CIMO), la base de l’Unité départementale de maintien d’ordre (UDMO).

Le DG a.i. se serait également entretenu avec le haut-commandement de la PNH. Les discussions ont porté sur la nécessité de changer de stratégie et d’insuffler un nouvel élan au sein du corps policier.

Hervé Noel
vevenoel@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *