accuse-d’agressions-sexuelles-sur-mineures,-dadou-jean-bart-blanchi-par-une-ordonnance-du-juge-emilio-accime,-confirme-me-stanley-gaston

Accusé d’agressions sexuelles sur mineures, Dadou Jean-Bart blanchi par une ordonnance du juge Emilio Accimé, confirme Me Stanley Gaston

Jeudi 19 novembre 2020 ((rezonodwes.com))– Le juge d’instruction de la Croix des Bouquets, dans une ordonnance, a été exonéré de toute accusation, pour absence de preuves, a confirmé l’un de ses avocats, Stanley Gaston, ex-bâtonnier du Barreau de Port-au-Prince.

 »Après des mois de fausses allégations, aucune présumée victime et aucun témoin ne se sont manifestés publiquement, ni le système judiciaire n’a pu identifier une seule victime après avoir contacté de nombreuses organisations qui prétendaient les aider, notamment Human Rights Watch, Kay Fanm, Solidarite Fanm Ayisyèn (SOFA), Kri Fanm Ayiti (KRIFA) et le Cabinet de Litige Stratégique des Droits Humains (CALSDH) », a indiqué Dr Yves Jean-Bart dans un communiqué transmis à la rédaction.

Selon Jean-Bart, le système judiciaire haïtien a pourtant garanti la protection et la sécurité des victimes présumées par l’Office de la Protection du Citoyen (OPC).

Jean-Bart, fondateur de l’équipe féminine  »Tigresses », est président de la Fédération haïtienne de football depuis 2000. Il a été réélu pour un sixième mandat en février 2020.

Advertisement

Il est accusé d’avoir violé et infligé d’autres abus sexuels à des enfants et des jeunes femmes, suite à un reportage du journal The Guardian. Il a été également suspendu par la FIFA, avec interdiction de participer aux activités du football jusqu’au 22 novembre prochain.

 »Dès le début, le Dr Jean-Bart a rejeté catégoriquement et publiquement les allégations sans fondement contre lui et a demandé aux autorités haïtiennes de lancer une enquête pour prouver que les dénonciations anonymes destinées à ternir sa réputation n’ont aucune vérité. Aujourd’hui, cela a été pleinement confirmé par sa pleine exonération par les autorités judiciaires », s’est-il réjoui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *