chili|repressions-policieres-–-des-milliers-de-manifestants-exigent-la-demission-du-president-sebastian-pinera-;-et-declarent-en-« avoir-assez-des-gaz-lacrymo »

Chili|Répressions policières – Des milliers de manifestants exigent la démission du président Sebastián Piñera ; et déclarent en « avoir assez des gaz lacrymo »

Lors de la manifestation de jeudi, des milliers de personnes de passage dans la région ont été touchées par l’eau contaminée par des produits chimiques et des gaz lacrymogènes lancés par la police.

Jeudi 19 novembre 2020 ((rezonodwes.com))–Au Chili, les protestations ont réclamé la démission du président Sebastián Piñera après la répression policière qui a eu lieu pendant plus d’un an de troubles sociaux dans le pays pays voisin et qui a fait une trentaine de morts.

Advertisement

Plus de 500 personnes se sont rassemblées sur l’Avenida Alameda, devant le Palacio de La Moneda, le siège du pouvoir exécutif à Santiago du Chili, via les réseaux sociaux.

Les manifestants ont rapporté que la police militarisée des carabiniers leur a tiré dessus avec des gaz et des jets d’eau contaminés, en ce sens, ils se sont défendus en jetant des pierres sur les agents car, ont-ils déclaré, « nous en avons assez de ces eaux chimiques et des lancements de gaz lacrymogènes quand nous revendiquons nos droits« .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *