haiti-protestation-:-le-premier-ministre-joseph-joute-traite-de-« terroristes »-les-policiers-de-« fantom-509 »

Haïti-Protestation : Le Premier ministre Joseph Joute traite de « terroristes » les policiers de « Fantom 509 »

Le Premier ministre haïtien Joseph Jouthe a réagi suite aux actes de violence, de vandalisme et d’incendie, entre autres, enregistrés à Port-au-Prince le vendredi 20 novembre 2020, à l’occasion de la manifestation organisée par les membres de la structure baptisée « Fantom 509 ».Tout en dénonçant ces actes, le chef du gouvernement a traité de « terroriste » le comportement des hommes dits « policiers ».

Port-au-Prince, le 20 novembre 2020._ Le Premier ministre Joseph Joute a qualifié « d’actes terroristes » la démonstration de force faite ce vendredi par les policiers de « Fantom 509 » à travers les rues de Port-au-Prince.

Se prononçant sur ce sujet cet après-midi lors de la cérémonie d’installation du nouvel inspecteur général en chef de la Police nationale d’Haïti, François Jean Frantz, le chef du CSPN s’en prend aux membres de Fantom 509.

Aujourd’hui encore, le pays a connu des scènes de terreur. Je ne comprends pas comment se fait-il qu’un groupe d’individus qui se disent policiers prennent le malin plaisir de détruire les biens de l’État. Or, la mission de l’institution pour laquelle ils travaillent est de protéger les vies et les biens des citoyens », rappelle le Premier ministre.

Il s’enchaîne pour souligner à l’attention de tous que depuis son installation comme chef du gouvernement, il ne cesse de travailler pour rédorer le blason de l’institution policière avec les faibles moyens dont dispose l’État.

Advertisement

S’adressant directement aux policiers de « Fantom 509 », le Premier ministre a lancé un appel au calme car, dit-il, le pays ne doit pas et ne peut non plus tolérer les actes de vagabondage des « terroristes et des bandits » qui se sont vêtus en uniforme de police et munis de leurs armes pour prendre le pays en otage, a déclaré le chef du CSPN.

Il dit aussi ne peut pas imaginer que les actes de violence de ce vendredi sont l’œuvre de policiers haïtiens. « En uniforme ou pas, les bandits doivent être arrêtés, a conclu Joseph Joute.

Selon les dernières informations, le bilan des véhicules de l’État incendiés ce vendredi par les membres de « Fantom 509 » est 11.

Vant Bèf Info (VBI)

L’article Haïti-Protestation : Le Premier ministre Joseph Joute traite de « terroristes » les policiers de « Fantom 509 » est apparu en premier sur Vant Bèf Info. Vant Bèf Info – VBI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *